( 11 décembre, 2016 )

Article 71 : Tout schuss sur une paire de ski !

A tous ceux et celles qui continuent chaque jour à vous battre pour les soins(souvent douloureux), la reconstruction naturelle(avec ou sans clou ou autres accessoires), la rééducation difficile (pouvant entrainer des dommages collatéraux) et bien même après tous ces défis, continuez à y croire………….

isola7

Aujourd’hui cette jambe « neuve » et devenue une autre, et alors ? Le fait est ! Qu’après tous ces longs mois en équilibre sur 1 jambe, puis avec 2 béquilles puis 1, puis sur les 2 pieds, après tant et tant d’exercices fournis, certes! Qu’aujourd’hui je skie pas mieux qu’avant vu que je n’avais jamais essayé mais je skie ! et c  Magique, merci à tout le corps médical…

Tout ça pour dire, qu’il n’y a pas photo! Le travail en vaut la chandelle seul ou accompagné, avec ou sans coach.

24 mois après l’autorisation de poser ce pied, je me rappelle parfois ces très longues journées à attendre et à attendre encore quelques améliorations quotidiennes en vivant avec cet éternel espoir de croire en cette guérison………

Après un tel exercice de la vie, on ne peut que s’incliner devant tous ces progrès techniques qui nous aident aussi à revivre

Pour le moment je vous invite à guérir vite, à bien pratiquer vos soins et votre rééducation, suivre les conseils de votre corps médical et bien sûr vous renseigner grâce à internet sur toutes les astuces pour mieux vous « porter » lol! sur vos 2 pieds et gardez le moral!!

 

fleche_bronze_1mars2017

isola2000_mars_2017_sistron_2600m

Un corps humain est comme l’incarnation d’une belle machine pour les hommes qui ont le désir de se réparer eux-mêmes, de réaliser un rêve et d’insuffler pendant longtemps encore à leur vie le feu de la passion de l’espoir…

 

 

 

( 18 mai, 2015 )

NIVEAU 7 – Article 69 : Mes remerciements au corps médical et bien plus…

 

Merci à la chance, à l’espoir, à la vie sans oublier tout le corps médical (infirmiers, chirurgiens, anesthésistes, aide-soignantes, spécialistes, infectiologues, urgentistes, ambulanciers, secrétaires médicale…..) mais aussi, sur une toute autre réalité, MERCI aux inventeurs de l’assurance maladie by France et à ses mutuelles,et bien sur aux inventeurs,chercheurs en tous genres.

Résultat final : sensation d’avoir une grosse entorse sans réel douleur(au repos) au niveau de la cheville,et la sensation d’être dans une chaussure de ski avec une semelle en bois.

Bon courage, et continuez à vous battre pour votre prompt rétablissement, bien à vous, Laurent (un miraculé parmi tant d’autres…), + un clin d’œil à celles et ceux cités(es) dans ce blog

Qui vivra, verra !

Moche au départ...beau à l'arrivée et c'est le principal!

Moche au départ…beau à l’arrivée et c’est le principal!

( 16 avril, 2015 )

Article 67 : Consolidation osseuse d’une GITP à J+ 7 mois

Galerie Osseuse

d’une multi-fractures ouverte  du tibia/péroné au 10.04.2015

suite à accident du 20.01.2014, à J + 15 mois

radio_10.04.15_Aradio_10.04.15_Bradio_10.04.15_Cradio_10.04.15_D

Bon, ce n’est certes pas de l’art déco humain mais ça tient, et c’est le principal ! Et puis avec les mois à venir avec le même rythme sportif, la même alimentation (no tabac, no alcool, que de l’eau), et la même sérénité, que d’ici 1 an (avril 2016)cette nouvelle guibolle deviendra aussi, voir p’tre plus solide que celle de gauche ? d’ailleurs, nous cherchons tous , tous les jours de nouveaux défis à réaliser et le mien aujourd’hui est de « jouer », travailler, comparer, muscler, développer, peaufiner, ses 2 nouvelles jambes totalement différentes afin d’améliorer les inconvénients (faiblesses) de l’une par les avantages de l’autre et à l’inverse.

Tout ça sur un ménisque gauche fissuré et un ménisque droit usé niveau grade IV avec cartilages bruyant (bruit de papier froissé, surtout en appui montée de marche sur pied droit).Grade IV? : usure prématuré de mon genou droit, l’équivalent d’avoir un genou de 70 ans, lol! (une jeune et une vieille jambe  sur le même corps, bizarre ?).

Bon, ben je crois qu’il va falloir faire avec, se concentrer un peu plus, garder et retrouver l’équilibre au plus vite, en apprenant par exemple le Taï-shi? why not ? mouvement et souplesse dans l’équilibre du corps,le yoga aussi d’ailleurs!

Bien sûr pour le moment je reste encore en convalescence durant ces 2 prochains mois pour continuer à améliorer ce tout, et attendre de voir aussi l’évolution ou pas d’une probable ostéite après la fin du traitement lévofloxacine, wait and see!

A ce jour, travail, travail, travail/repos/travail-travail jusqu’à toujours mieux, rêve oblige ! ;)  :)

Biizzz à Nath, Anne et les autres, allez ptit Jedi, courage!!!

( 28 mars, 2015 )

Article 65 : Reprise rééducation après Ostéite

8.cicatrice_aJ+18 avec ablation des 4 points

8.cicatrice_aJ+18 avec ablation des 4 points

Bon, cette fois-ci , c’est la bonne !?

Après un nouveau stand by de 3 semaines pour laisser agir la cicatrisation de cette nouvelle ostéite chronique dite secondaire, Ouf au moins c moins grave que grave ! ;)

D’un autre côté cette infection du nom de pseudomonas aéruginosa  est d’un type assez résistant et qui, pourrait un jour au l’autre? réapparaître subitement …pas cool , en quelque sorte, je resterai à « vie » sous l »emprise surprise du jeu de la roulette russe, comme l’existence en générale, encore une question de hasard! Ce n’est même plus du domaine de la destiné de chacun, ce sera la nature qui décidera de mon sort (comme à nos débuts d’ailleurs!).

Bref, je vous livre quelques griefs résumant le chapitre 8 avant de commencer ce nouveau chapitre 9 et reprendre normalement l’apprentissage de la marche et,et,et…de la course à pieds en montagne??? Mais quand ? Tel est l’ambition d’un rêve ! remarcher convenablement et oublier sans « trop » se retourner :)

Compte-rendu d’hospitalisation du 11 Mars 2015 pour ostéite chronique secondaire

Je revois ce jour Monsieur Delpech que j’ai du réopérer en urgence la semaine dernière pour un abcès s’étant déclaré en 24 heures chrono  avec une fistule secondaire et issu rapide de pus.

Il n’y avait aucun signe avant-coureur clinique ou biologique.

Des prélèvements profond ont été réalisé au bloc opératoire et a été retrouvé un germe de type Pseudomonas Aéruginosa avec résistance à deux antibiotiques la Tazocilline et le Bactrim.

En conséquence et après avis infectiologique, une monothérapie par voie oral sera poursuivi pendant six semaine ( Lévofloxacine Tavanic)

Le patient sera revu très prochainement par le Docteur Carlès infectiologue à l’hôpital de l’Archet II avec des dosages pic et résiduels de la Lévofloxacine.

L’évolution de la plaie est par contre très favorable.

Par ailleurs, l’évolution au plan osseux a été favorable puisque la greffe osseuse est désormais solide et qu’il marche en plein appui et quasiment sans douleur.

Je lui explique cependant désormais le risque d’ostéite chronique sur os solide.

____________________________________________

Donc, ça y est, me revoilou 3 semaines plus tard à nouveau sur la « dernière » ligne droite ??? D’ailleurs pour ne pas me laisser prendre à une surprise sournoise, j’ai été tester « l’ancien trou fistulé qui n’est plus là par ailleurs) en allant pédaler en Vtt non pas sur 5 kms, ni 10, ni 15 mais juste une petite vingtaine de bornes à travers les cols de Sainte-Agnès (col  de la Madone, Peille, col de Banquettes, Sainte Agnès), Résultat??? Super COOOOOLLLLL, ça va tranquille, no souciiii! ça roule ma poule  ;) comme on pourrait dire :)

Comme l’a si bien dit Maestro Doc/Chir B.Bugnas dans son compte-rendu : la greffe osseuse est solide, et cela me suffit amplement pour recommencer à donf et voir enfin ce bout du tunnel (d’ailleurs ils viennent d’installer les lumières, lol j’y vois plus clair maintenant ;) humouuuurr!!

Bref selon la météo  et 7J/7 rééducation marche/vélo/abdo/pyramide/pompe/chaise dos + kiné retour ce lundi et sous peu natation en mer sauf que pour le moment, j’suis trop frileux avec une eau de mer à 14°mais ??? en combinaison de plongée avec palmes, c ti pas une bonne idée ça par exemple???

Autrement dit, COURAGE à vous toutes et tous, allez moral et volonté, on fait avec , qui vivra verra!!…et à très bientôt, motard d’un jour, motard toujours !

( 10 mars, 2015 )

Article 60 : Retour d’une infection au 10.03.15 ???

anomalie rougeur au 10.03.2015, quezaco??? sur l'ancien fistule de juillet

anomalie rougeur au 10.03.2015, kezaco??? sur l’ancien fistule de juillet

Ah lala! Mais qu’est-ce que ce corps humain? Je l’ai remarqué cet aprém avec mon kiné vers les 15h…trop d’exercice ? l’os qui se referme et qui rejette la chair? apparition d’une nouvelle infection? ou plutôt retour d’un ancien germe? que de questions et de nouveaux doutes…

ancien fistule cloqué au 10.03.15 alors qu'habituellement il était aspiré vers l'intérieur de l'os (p'tre que l'os se reconstruit et éjecte la chair avec une réaction cutanée ?)

ancien fistule cloqué au 10.03.15 alors qu’habituellement il était aspiré vers l’intérieur de l’os (p’tre que l’os se reconstruit et éjecte la chair avec une réaction cutanée ?)

Le premier fistule qui avait donné lieu à une ostéite chronique est apparu par magie 6 mois après l’accident du 20 janvier 2014; Et maintenant, à presque 6 mois de la GITP réussie et à 8 mois du nettoyage de l’ostéite en juillet, voilà qu’à 20h ce soir, je dois me remettre à prendre ma température 3 fois par jour et apposé une compresse pour protéger ce « nouveau » fistule? anomalie ? encore une surprise? ah non, j’espère pas, après encore tant d’efforts, ce serait dommage de replonger vers « ce néant », je croise tous les doigts.

 

anomalie? ce soir après le bain écossais salé, ça suinte...je l'ai protégé pour la nuit et attends demain...

anomalie? ce soir après le bain écossais salé, ça suinte…je l’ai protégé pour la nuit et attends demain…

Bref, à l’instant présent, le point suinte à peine un liquide transparent sur 0,5 mm, je dois arrêter toute activité physique (kiné, marche, autres) durant ces 3 jours, je vais prendre ma température et constater, au cas où vendredi j’irai faire une analyse crp + nfs, wait and see, lol!

anomalie5_au11.03.015

ça y est, le pus est sorti ce matin, et pourtant ma température était de 36,4° hier soir,et ce matin , elle était à 37° ???

anomalie6_au11.03.15

J’étais joyeux avec la pêche il y a à peine 24h et maintenant je suis rempli de doutes et bien sûr hanté par les souvenirs anciens de juillet, allez, je croise les doigts

ça, c'était le fistule de juillet après 3 jours du début du suintement

ça, c’était le fistule de juillet après 3 jours du début du suintement

VOIR  historique ancien fistule de juillet : http://delpechlo.unblog.fr/category/chapitre-4-pseudarthrose-septique-art-25-a-33/

 

( 27 septembre, 2014 )

Article 40 : La chirurgie de reconstruction par greffe osseuse, QUEZACO ???

 

«  L’os est un tissu vivant qui a la faculté de se reconsolider. C’est pourquoi, chaque fois que nous pouvons utiliser une technique sans apport de greffon extérieur, nous le faisons.  » assure le professeur Philippe Chiron. Si la greffe s’avère indispensable, on privilégie l’autogreffe (voir illustration). Un exemple parlant : un patient victime d’une fracture importante de l’humérus s’est vu greffer une partie de son propre péroné à la place… (il faut savoir que l’on peut très bien se passer de la partie médiane du péroné). Cependant, l’allogreffe (voir illustration) est parfois la seule alternative, notamment chez des sujets âgés.

La greffe de tissu osseux présente l’avantage de ne pas nécessiter la compatibilité tissulaire (1) entre donneur et receveur. En effet, la matrice osseuse est très bien tolérée, car elle est composée à 69% de substances inorganiques et compte peu de cellules. Le patient n’a donc pas besoin de traitement anti-rejet, généralement lourd et dangereux pour la santé. «  C’est pourquoi on ne greffe pas le tissu avec ses vaisseaux nourriciers  », souligne le professeur Philippe Chiron. «  En somme, dans son principe, la greffe d’os reste comme l’implantation d’une prothèse, à la différence que l’os se reconstruit.  » Les cellules mortes du greffon sont en effet remplacées par les cellules du receveur.

La greffe osseuse trouve son application la plus prometteuse dans le traitement des cancers de l’os. «  Au début des années 80, 9 cas sur 10 de cancers de l’os chez l’adolescent avaient une issue fatale, malgré l’amputation. Aujourd’hui, grâce à la greffe osseuse, les malades survivent près de 3 fois sur 4, et en conservant leur membre !  » avance le professeur Frantz Langlais. La greffe d’os est aussi indiquée en complément des ré opérations de prothèses articulaires, car elle permet souvent d’éviter les interventions ultérieures liées à l’usure des prothèses. Malheureusement, le nombre limité de greffons disponibles ne permet pas de faire face à tous ces besoins.

C’est pourquoi la recherche met aujourd’hui tous ses espoirs dans des matériaux de remplacement. Les biomatériaux donnent des résultats encourageants, comme le corail des madrépores ; on travaille aussi sur l’os de synthèse, en céramique de phosphate de calcium. Mais la solution idéale réside, dit-on, dans une «  molécule inductrice  », présente naturellement dans la moelle osseuse et capable de faire repousser l’os chez le receveur. Elle existe bel et bien, et de plus, les chercheurs sont maintenant capables de la synthétiser par génie génétique. «  Le plus dur reste à faire,  » tempère le professeur Philippe Chiron, «  il faut s’assurer de son efficacité et de son innocuité.  »

 

( 27 septembre, 2014 )

Article 39 : Résumé intervention chirurgicale du 21.09 au 26.09

balafre_membre_inferieur_30agrafes

membre inférieur droit après intevention greffe d’os sur GITP avec prélèvement sur crête iliaque = 30 agrafes

balafre_dos_30agrafes

bas du dos , longueur du prélèvement pour transfert sur membre inférieur droit pour GITP = 34 agrafes

Ça y est me voilà arrivé à St Roch et fin prêt pour subir l’intervention; Comme d’hab une bonne ambiance s’installe, une radio de précision est faite juste avant mon entrée au bloc, le chir B.Bugnas vérifie la solidité de ma fracture  avant la greffe et me précise quelques détails sur l’intervention à venir.

PS : douche à la bétadine le 21 au soir et le 22 au matin – Intervention vers 9/10 H du matin = ~3 à 4 H de travail selon mes calculs en salle de réveil…???

Quelques heures plus tard…Une belle incision d’environ 30 agrafes a été faite sur le côté externe de mon membre inférieur droit et une autre incision d’une trentaine d’agrafes m’a été aussi faite derrière le bas du dos pour effectuer le prélèvement important d’os sur la crête iliaque du bassin afin de combler la fracture abîmée par l’ostéite chronique du 17.07 + consolidation entre tibia et péroné (GITP).

Quelques petites douleurs sont à noter sur le bas du dos au niveau de la balafre et du redon installé, que je garde 4 jours pour évacuer une quantité de 320 ml, les perfusions installées dans le bras sont retirées 24 H après l’intervention…Un plâtre provisoire est installé et sera changé par une botte fenêtrée en résine avant ma sortie.

Maintenant que le principal a été pratiqué, une bonne dose de patience et de rigueur vont être demandés, quelques semaines à surveiller la reconstruction et la prise de la greffe osseuse sur cette fracture du 20.01, les prélèvements bactériologiques effectués au bloc sont en culture et stérile pour le moment, des radios régulières tous les mois sont prévues (le 21/10- le 21/11- le 19/12- le 23/01- et le 21/02).

Encore une fois, j’aurai passé certes quelques durs moments en TRAUMA  4 éme B  de St Roch mais « le jeu » en vaut la chandelle quand on sait d’où je reviens (voir article N° 3 et 4).

MERCI ENCORE UNE FOIS A TOUT LE STAFF,ANESTHÉSISTES, CHIRURGIENS, ASSISTANTS, INFIRMIÈRES, INTERNES de l’Hôpital St Roch.

( 13 août, 2014 )

Article 33 : Rapport et Protocole des complications de mon ostéite chronique

Rapport et protocole du 22 juillet au 12 septembre 2014

yolo

Tout a recommencé entre le 11 juillet et le 17 juillet avant intervention chirurgicale en urgence le 18 juillet.

A ce jour, je suis reparti avec 2 germes en phase de « destruction », 2 béquilles, un plâtre avec interdiction d’appui du pieds droit car les fractures du tibia ne sont pas du tout consolidées. (enfin quelques points de soudure)

Actuellement sous traitement d’antibiotiques, je dois prendre durant ce mois et demi, l’équivalent de 560 cachets dont 310 cachets antibiotiques (ciflox et bactrim) + ultra levure à 50 mg/3 fois/jour pour éviter de détruire et protéger la fleur intestinale + de l’acide folique à 5 mg/2 fois /jour.

- 2 fois par semaine (mardi et vendredi) des prélèvements sanguins sont effectués pour analyser : mardi (plaquette et crp ) – vendredi (plaquette et analyse complexe – être à jeun))

1.numérotation plaquettaire (moyenne normale entre : 150 et 400) – 2.analyse complexe : hémogramme (hématies,leucocytes)/créatinine (entre 6.7 et 11.7) / urée (entre 0.17 et 0.43)/ionogramme (sodium, potassium, chlore)/transaminases asat (inférieur à 50) /transaminases alat (inférieur à 50) / gamma GT (inférieur à 55) / phosphatases alcalines (entre 30 et 120) -3.CRP ultra sensible (inférieur à 10) – 4. analyse dosage ciprofloxacine résiduel(1 fois /mois) – 5. dosage vitamine D (1 fois / mois).

Planning horaire des prises de médicaments : (matin /midi /soir)

1. (matin entre 7h30 et 8h30) – 2. (midi entre 12h30 et 13h30) – 3. (19h30 et 20h30)

CONSEILS : A. prendre les cachets au milieu des repas – B. éviter l’alcool - C. Interdiction de fumer – D. boire au minimum 1 bouteille d’eau/jour (alterner eau plate et gazeuse et les marques) – E. prise 1 fois/mois, UVEDOSE 100000 unités vitamine D – F. injection sous cutanée anticoagulant lovenox 4000 tous les jours.

A l’heure actuelle au 13 août, tous ces dires ne peuvent être que provisoire car personne n’est à l’abri de nouvelles complications sournoises, d’une éventuelle déficience d’un organe (rein, foie, tendon, autres…) suite à la prise des antibiotiques, ou bien des germes enterobacter /staphylococcus pouvant réapparaître après la fin du traitement, bref nous sommes finalement encore loin du bout du tunnel, mais revenons à la réalité : MA JAMBE est toujours accrochée à mon corps et espère qu’avant la fin de l’année, je danserai à nouveau la valse, la techno, les slows, le hard rock pour fêter 2015 ainsi que, pour tout ce travail physique et mental accompli depuis ce jour de 20 janvier 2014…qui vivra, verra ;) :)

 

( 11 août, 2014 )

Article 32 : Mon ostéite chronique : quezaco ???

Article 32 : Mon ostéite chronique : quezaco ???  dans CHAPITRE 4 : Ostéite chronique - Art 25 à 33 220px-Ramesses_II_in_the_Turin_Museum24

L’ostéite est une inflammation du tissu osseux, causée le plus souvent par une infection bactérienne, causée par une ou plusieurs bactéries mais qui ne concerne pas l’articulation. Elle peut être aiguë ou chronique. On parlait autrefois de « carie des os ».

Origine

La porte d’entrée de la bactérie peut être une fracture ouverte, mais aussi des infections de la peau (furoncle - anthrax - impétigo) voire des maladies infectieuses plus banales telles que l’angine 1.

Parmi les bactéries fréquemment responsables de l’ostéite, on trouve :

Symptômes

Les symptômes initiaux sont les suivants :

Évolution

Si elle n’est pas traitée, la maladie évolue vers une phase d’abcès, observable par échographie.
Ensuite, c’est la fistulisation (la plaie s’ouvrant spontanément) avec écoulement de pus à l’extérieur.
Des morceaux d’os nécrosés, appelés séquestres, peuvent alors se détacher et être évacués par la fistule.

Complications

  • Apparition de nouveau foyers.
  • Abcès à distance : cerveau, poumon.
  • Septicémie, endocardite infectieuse etc.
  • Ostéite chronique

Les matériels, tel que les prothèses de la hanches ou les valve cardiaques, peuvent servir de point d’ancrage des bactéries et rendre le traitement plus compliqué.

Traitement

Le traitement est une combinaison de geste chirurgicaux et d’antibiothérapie.
Les gestes chirurgicaux sont destinés à retirer la partie infectée de l’os de manière à ne laisser que de l’os sain.
L’antibiothérapie est destinée à éradiquer, tant que faire se peut, les germes pathogènes.

Lorsque la perte osseuse est importante, une greffe peut être réalisée pour compenser le déficit.

Malade célèbre

 

|