( 18 mai, 2015 )

NIVEAU 7 – Article 69 : Mes remerciements au corps médical et bien plus…

 

Merci à la chance, à l’espoir, à la vie sans oublier tout le corps médical (infirmiers, chirurgiens, anesthésistes, aide-soignantes, spécialistes, infectiologues, urgentistes, ambulanciers, secrétaires médicale…..) mais aussi, sur une toute autre réalité, MERCI aux inventeurs de l’assurance maladie by France et à ses mutuelles,et bien sur aux inventeurs,chercheurs en tous genres.

Résultat final : sensation d’avoir une grosse entorse sans réel douleur(au repos) au niveau de la cheville,et la sensation d’être dans une chaussure de ski avec une semelle en bois.

Bon courage, et continuez à vous battre pour votre prompt rétablissement, bien à vous, Laurent (un miraculé parmi tant d’autres…), + un clin d’œil à celles et ceux cités(es) dans ce blog

Qui vivra, verra !

Moche au départ...beau à l'arrivée et c'est le principal!

Moche au départ…beau à l’arrivée et c’est le principal!

http://www.streetartld.com/

www.streetartld.com

( 1 mars, 2015 )

Article 59 : Rapport d’Expertise Médicale à J + 14 mois

20150303_082149-120150303_081858-1

1. Les 6 premiers mois, sous la menace d’une amputation (de l’accident à l’ostéite chronique)

2. 5 interventions chirurgicale dont 4 sous anesthésie générale à l’hôpital Saint Roch du CHU de Nice(01/04/07/09.2014) + 1 sous anesthésie locale à la Clinique du parc Impérial à Nice le 11.03.15

3. 45 jours d’hospitalisation (32 en janvier/février, 1 en avril, 6 en juillet, 5 en septembre, 1 en mars)

4. Une greffe de peau (de 13 X 6 cm)

5. 2 ostéite chronique dont 1 dite secondaire (ablation matériel et nettoyage de la première ostéite en juillet  + un nettoyage en Mars pour la seconde ostéite)

6. 2 traitements antibiotiques (sur 2 mois – 560 comprimés dont 310 antibiotique) + un autre  (sur 6 semaines – 120 comprimés de lévofloxacine)

7. 3 germes/bactéries (enterobacter cloacae et staphylococcus épidermidis en juillet) + (pseudomonas aéruginosa en mars)

8. 1 mois allongé (lit hôpital/brancard/caisson hyperbare)

9. 1 mois allongé/assis (maison/brancard/caisson hyperbare)

10. 2 mois 1/2 de caisson hyperbare (2 fois/jour à l’hôpital Pasteur du CHU de Nice)

11. 1 mois 1/2 de VAC -TPPN traitement des plaies à pression négative (24h/24-7j/7)

12. 2 mois de rééducation (avec clou centro-médullaire avant ostéite chronique)

13. 2 mois de soins en HAD (hospitalisation à domicile 7J/7)

14. Une greffe osseuse sur GITP (avec prélèvement sur la crête iliaque)

15. 11 mois de soins divers (analyse, pansement, agrafe etc…)

16. 9 mois sans appui du pied droit (appui interdit/protocole)

17. 10 mois 1/2 avec des béquilles (dont 8 mois 1/2 avec 2 béquilles)

18. 9 mois d’injection sous-cutané (7J/7)

19. 9 mois de plâtre/attelle/orthèse (des orteils jusqu’au genou)

20. 4 mois de rééducation (sans clou centro-médullaire/plaque/vis/fixateur) EN COURS …

21. ACTUELLEMENT….

Force d’appui des orteils quasiment nul, cheville débloquée au quart de son amplitude(avant,arrière, droite,gauche), sensibilité plantaire chaotique, courbatures au dos, migraines régulières, 2,5 cm en moins sur mon tibia, un péroné fixé sur le tibia, un muscle interne du mollet atrophié, cheville fibrosée, une marche désordonnée, un équilibre introuvable, une sensation d’étau sur la moitié basse du tibia et je passe le reste pour le moment…

Bon après cette petite auto-expertise, je vais m’auto-suggérer de ne plus penser à tout ça et me remettre illico à l’instant présent et continuer à croire à un prompt rétablissement, allez hop, je lâche l’ordi et pars faire quelques nouveaux pas de rééducation….Bien à vous toutes et tous en autres à mes 2 nouvelles amies (Nathalie et Anne) qui sont elles aussi en plein dans ce combat, bizzz les filles ;)

Courage, volonté, et beaucoup de patience, ensuite il y a aussi la chance et le hasard…;) :) bizzzz

 

Savoir interpréter un rapport d’expertise

Ces informations ont été rédigé en tenant compte de la NOMENCLATURE DINTILHAC

Normalement, le médecin devra rendre son rapport dans un délai d’un mois après la réunion d’expertise.

Les conclusions représentent pour vous la partie la plus importante.

Dans ce chapitre, l’expert a répertorié les différentes séquelles que vous présentez en leur attribuant un coefficient pour chacune d’entre elles.

Il vous est alors possible de calculer, de façon significative le montant financier correspondant à l’indemnisation des préjudices subis:

° Déficit Fonctionnel Temporaire (D.F.T)

° Déficit Fonctionnel Partiel (D.F.P)

° Déficit Fonctionnel Permanent D.F.P)

° Les souffrances endurées (S.E)

° Le préjudice esthétique (P.E)

° Le préjudice d’agrément (P.A)

°Le préjudice sexuel (P.S)

° Le préjudice d’établissement (P.E)

° Les Frais de logement adapté et/ou les frais de véhicule adapté (F.L.A ou F.V.A)

° L’assistance tierce personne (A.T.P)

° Les préjudices professionnels temporaires (P.P.T)

° Les dépenses de santé avant consolidation (D.S.A.C)

° Les préjudices professionnels ou économiques après consolidation (P.P.A.C)

° Les frais divers (F.D)

° Les dépenses de santé futures (D.S.F)

° Le préjudice des victimes indirectes – victimes par ricochet – (P.V.I)

° La perte de revenus des proches (P.R.P)

° Les frais divers des proches (F.D.P)

° Le préjudice d’affection (P.A.F)

° Les préjudices exceptionnels (P.E.X)

° La perte de chance de survie (P.C.S)

° Derniers conseils

http://www.fnvictimesdelaroute.asso.fr/calcul_prejudices.php

http://www.streetartld.com/

www.streetartld.com

 

( 20 janvier, 2015 )

Article 53 : 1 AN, Jour pour Jour – Quel est le bilan ?

 

Eh oui, déjà 1 an, que le temps passe vite ! Mais quelle traversée, je suis bien content d’en être là aujourd’hui, ça c’est du passé qu’on aime oublier ! Donc, après avoir vécu quelques péripéties tout au long de cette année 2014, qu’aujourd’hui en 2015, 1 an plus tard, où en suis-je ?

Toujours avec une orthèse me bloquant le pied, la cheville jusqu’au genou que, j’arrive tout de même à marcher sans réelle douleur mais avec beaucoup de prudence (dès que je ressens un signe suspect, hop stop, break une journée).

Vendredi 23 janvier, je vais en rdv pour la 4 ème radio de contrôle de la GITP de septembre (greffe inter tibia péroné), et lundi 26 janvier je vais voir mon très cher sauveur Doc/Chir B.Bugnas pour voir avec lui, la suite à venir…

Les analyses se terminent vendredi 23.01 avec la satisfaction d’avoir des plaquettes correctes et une vitamine D3 booster pendant au moins 2 mois (prise ampoule uvèdose le 17.01.15).

Mardi 27 janvier, je commence(p’être???) les séances kiné (5 jour par semaine) chez un spécialiste pour récupérer la mobilité de ma cheville et muscler tous les muscles/tendons/ligaments autour du genou (genou très fragilisé et très instable depuis ces 5 derniers mois).

Toute cette évolution positive sera confirmée en date du 23 et du 26, dans l’attente et quelque part dans cette grande impatience, je patiente de voir avec beaucoup de curiosité la radio du 23 et l’espoir d’enlever à jamais cette orthèse le 26, et débuter la vrai rééducation avec une jambe droite totalement libre et vierge de matériel; Cette nouvelle libération m’amène à croire que les prochains mois risquent d’être très technique car remodeler des muscles, des tendons, ligaments sans causer de dommages collatéraux va être très délicat sur au moins les 2/3 mois à venir….

Mais la réussite en vaut la chandelle ;) :)

http://www.streetartld.com/

www.streetartld.com

( 22 novembre, 2014 )

Article 47 :Consolidation GITP J +2 mois / Greffe osseuse réussie ! ?

22 SEPTEMBRE 2014 fracture tibia_péroné J + 8 mois, sans clou centromédullaire et vis + greffe osseuse (GITP) J +0

22 SEPTEMBRE 2014 fracture tibia_péroné
J + 8 mois, sans clou centromédullaire et vis + greffe osseuse (GITP) J +0

radio_face_du21.11.14_a

fracture tibia_péroné J + 2 mois, avec clou centromédullaire et vis

fracture tibia_péroné
J + 2 mois, avec clou centromédullaire et vis – le 15 Mars 2014

2 mois plus tard, après la greffe osseuse du 22/09 et après contrôle par radios, la greffe osseuse aurait bien prise (pour le moment , il n’y a pas de certitude) sinon tout le flou blanc aurait disparu pour redevenir noir, ce qui n’est apparemment pas le cas, donc je continue « de croiser les doigts » façon « de dire ».

D’ailleurs quels sont les commentaires radiologique du 21.11.14 ?

1 / absence d’éléments de comparaison disponible (voir comparatifs radios ci-dessus)

2 / déminéralisation osseuse sévère (niveau bas dessous tibia « sectionné »)

8 mois sans poser le pied! c’est un peu normal je crois, pas d’exercice, l’os « s’atrophie » devient spongieux, fragile, il lui faut du sport, de l’appui, du contact avec le sol, une « re-connection  » avec sa base osseuse ? , oh bah avec le temps , ça va se reconstruire ;)

3 / persistance d’une solution de continuité visible sur la fracture tibiale distale avec importants phénomènes de remodelage osseux. Au moins, c’est une très bonne nouvelle, cela veut dire à mon sens que « la machine humaine » fonctionne et fait son travail de reconstruction, certes, lentement mais sûrement…:)

PS : toute la plante du pied est entrain de se « re-connecter », à l’appui(au poser) très forte sensation d’avoir un plancher électrique à « courant faible », au moins ça signifie que c’est vivant et non mort comme pendant les 6 premiers mois de l’accident

 ——————————————–

prochain contrôle radiologique : le 19/12/2014 à suivre…

http://www.streetartld.com/

www.streetartld.com

( 2 octobre, 2014 )

Article 43 : Résumé « évolution » fracture tibia/péroné de Mars à Septembre 2014

fracture tibia_péroné J + 2 mois, avec clou centromédullaire et vis

15 MARS 2014 fracture tibia_péroné
J + 2 mois, avec clou centromédullaire et vis

20 MAI 2014 fracture tibia_péroné J + 4 mois, avec clou centromédullaire et vis

20 MAI 2014 fracture  tibia_péroné
J + 4 mois, avec clou centromédullaire et vis

11 JUILLET 2014 fracture tibia_péroné J + 6 mois, avec clou centromédullaire et vis + pseudarthrose septique en attente avant internention chirurgicale pour une ostéite chronique sur fracture ouverte du 20.01.2014

11 JUILLET 2014 fracture tibia_péroné
J + 6 mois, avec clou centromédullaire et vis +  pseudarthrose septique en attente avant intervention chirurgicale pour une ostéite chronique sur fracture ouverte du 20.01.2014

12 AOUT 2014 fracture tibia_péroné J + 7 mois, sans clou centromédullaire et vis + pseudarthrose sous traitement antibiotique ciflox et bactrim  sur bactérie enterobacter cloacae et staphylococcus épidermidis

12 AOUT 2014 fracture tibia_péroné
J + 7 mois, sans clou centromédullaire et vis + pseudarthrose sous traitement antibiotique ciflox et bactrim sur bactérie enterobacter cloacae et staphylococcus épidermidis

 

 

 

22 SEPTEMBRE 2014 fracture tibia_péroné J + 8 mois, sans clou centromédullaire et vis + greffe osseuse (GITP) J +0

22 SEPTEMBRE 2014 fracture tibia_péroné
J + 8 mois, sans clou centromédullaire et vis + greffe osseuse (GITP) J +0

 JUST THE REALITY ! WAIT AND SEE !

http://www.streetartld.com/

www.streetartld.com

( 27 septembre, 2014 )

Article 41 : Compte-rendu d’hospitalisation du 26.09.2014

Patient de 46 ans, hospitalisé pour prise en charge d’une pseudarthrose de jambe droite.

Antécédents : fracture ouverte de jambe compliquée d’une surinfection à distance nécessitant une ablation du matériel d’ostéosynthèse.

Le bilan radiologique retrouve une pseudarthrose tibiale droite sans cal vicieux avec péroné solide.

Après évaluation de la balance bénéfices risques on décide d’un traitement chirurgical.

Le patient est opéré le 22/09/14 par le Dr Bugnas qui réalise une greffe inter-tibio-péronière (GITP) par voie postéro-latérale avec prélèvement de greffe sur la crête iliaque postérieure.

photo radio membre inférieur greffe au 22.09.14 (1/6)

photo radio membre inférieur greffe au 22.09.14 (1/6)
photo B.Bugnas

Les suites opératoires sont simples.

Consignes de sortie :

la marche avec appui est interdite pendant 30 jours, se déplacer avec les béquilles ou le déambulateur sans poser le pied.

Immobilisation par une botte en résine fenêtrée pendant 30 jours.

Kinésithérapie : mobilisation à débuter seulement dans 30 jours pour récupération des mobilités de la cheville.

Soins de pansements infirmiers 3 fois par semaine par IDE à domicile à montrer au Dr Bugnas le 30.09.14 à Grinda et ablation des agrafes à J+15 et J+21.

Antalgiques.

Anticoagulant pendant 30 jours.

prélèvement effectués au bloc pour analyse bactériologique (actuellement en culture et stérile)

prélèvement effectués au bloc pour analyse bactériologique (actuellement en culture et stérile)
photo B.Bugnas

http://www.streetartld.com/

www.streetartld.com

 

( 27 septembre, 2014 )

Article 40 : La chirurgie de reconstruction par greffe osseuse, QUEZACO ???

 

«  L’os est un tissu vivant qui a la faculté de se reconsolider. C’est pourquoi, chaque fois que nous pouvons utiliser une technique sans apport de greffon extérieur, nous le faisons.  » assure le professeur Philippe Chiron. Si la greffe s’avère indispensable, on privilégie l’autogreffe (voir illustration). Un exemple parlant : un patient victime d’une fracture importante de l’humérus s’est vu greffer une partie de son propre péroné à la place… (il faut savoir que l’on peut très bien se passer de la partie médiane du péroné). Cependant, l’allogreffe (voir illustration) est parfois la seule alternative, notamment chez des sujets âgés.

La greffe de tissu osseux présente l’avantage de ne pas nécessiter la compatibilité tissulaire (1) entre donneur et receveur. En effet, la matrice osseuse est très bien tolérée, car elle est composée à 69% de substances inorganiques et compte peu de cellules. Le patient n’a donc pas besoin de traitement anti-rejet, généralement lourd et dangereux pour la santé. «  C’est pourquoi on ne greffe pas le tissu avec ses vaisseaux nourriciers  », souligne le professeur Philippe Chiron. «  En somme, dans son principe, la greffe d’os reste comme l’implantation d’une prothèse, à la différence que l’os se reconstruit.  » Les cellules mortes du greffon sont en effet remplacées par les cellules du receveur.

La greffe osseuse trouve son application la plus prometteuse dans le traitement des cancers de l’os. «  Au début des années 80, 9 cas sur 10 de cancers de l’os chez l’adolescent avaient une issue fatale, malgré l’amputation. Aujourd’hui, grâce à la greffe osseuse, les malades survivent près de 3 fois sur 4, et en conservant leur membre !  » avance le professeur Frantz Langlais. La greffe d’os est aussi indiquée en complément des ré opérations de prothèses articulaires, car elle permet souvent d’éviter les interventions ultérieures liées à l’usure des prothèses. Malheureusement, le nombre limité de greffons disponibles ne permet pas de faire face à tous ces besoins.

C’est pourquoi la recherche met aujourd’hui tous ses espoirs dans des matériaux de remplacement. Les biomatériaux donnent des résultats encourageants, comme le corail des madrépores ; on travaille aussi sur l’os de synthèse, en céramique de phosphate de calcium. Mais la solution idéale réside, dit-on, dans une «  molécule inductrice  », présente naturellement dans la moelle osseuse et capable de faire repousser l’os chez le receveur. Elle existe bel et bien, et de plus, les chercheurs sont maintenant capables de la synthétiser par génie génétique. «  Le plus dur reste à faire,  » tempère le professeur Philippe Chiron, «  il faut s’assurer de son efficacité et de son innocuité.  »

http://www.streetartld.com/

www.streetartld.com

 

( 27 septembre, 2014 )

Article 39 : Résumé intervention chirurgicale du 21.09 au 26.09

balafre_membre_inferieur_30agrafes

membre inférieur droit après intevention greffe d’os sur GITP avec prélèvement sur crête iliaque = 30 agrafes

balafre_dos_30agrafes

bas du dos , longueur du prélèvement pour transfert sur membre inférieur droit pour GITP = 34 agrafes

Ça y est me voilà arrivé à St Roch et fin prêt pour subir l’intervention; Comme d’hab une bonne ambiance s’installe, une radio de précision est faite juste avant mon entrée au bloc, le chir B.Bugnas vérifie la solidité de ma fracture  avant la greffe et me précise quelques détails sur l’intervention à venir.

PS : douche à la bétadine le 21 au soir et le 22 au matin – Intervention vers 9/10 H du matin = ~3 à 4 H de travail selon mes calculs en salle de réveil…???

Quelques heures plus tard…Une belle incision d’environ 30 agrafes a été faite sur le côté externe de mon membre inférieur droit et une autre incision d’une trentaine d’agrafes m’a été aussi faite derrière le bas du dos pour effectuer le prélèvement important d’os sur la crête iliaque du bassin afin de combler la fracture abîmée par l’ostéite chronique du 17.07 + consolidation entre tibia et péroné (GITP).

Quelques petites douleurs sont à noter sur le bas du dos au niveau de la balafre et du redon installé, que je garde 4 jours pour évacuer une quantité de 320 ml, les perfusions installées dans le bras sont retirées 24 H après l’intervention…Un plâtre provisoire est installé et sera changé par une botte fenêtrée en résine avant ma sortie.

Maintenant que le principal a été pratiqué, une bonne dose de patience et de rigueur vont être demandés, quelques semaines à surveiller la reconstruction et la prise de la greffe osseuse sur cette fracture du 20.01, les prélèvements bactériologiques effectués au bloc sont en culture et stérile pour le moment, des radios régulières tous les mois sont prévues (le 21/10- le 21/11- le 19/12- le 23/01- et le 21/02).

Encore une fois, j’aurai passé certes quelques durs moments en TRAUMA  4 éme B  de St Roch mais « le jeu » en vaut la chandelle quand on sait d’où je reviens (voir article N° 3 et 4).

MERCI ENCORE UNE FOIS A TOUT LE STAFF,ANESTHÉSISTES, CHIRURGIENS, ASSISTANTS, INFIRMIÈRES, INTERNES de l’Hôpital St Roch.

http://www.streetartld.com/

www.streetartld.com

( 20 septembre, 2014 )

NIVEAU 4 – Article 38 : Vieu mo-tard, que jamais !

 

NIVEAU 4 : Transformation 

 

avec_protection sans_protection membre inférieur droit au 20.09.2014 à 8 mois jour pour jour) sans aucun matériel interne ou externe (fixateur externe, broche, plaque, clou centro-médullaire, vis etc…) TOTALLY NATURE

J – 1, avant mon départ demain pour une semaine de vacances au Club Med St Roch avec des gogo-danseuses habillées (vêtues) toutes en blanche au col bleu, rose, vert…et des animateurs aux doigts de fée armés de quelques bistouris et autres accessoires de masochistes ? Bref, j’y pense sans y penser et imagine encore une nouvelle évolution des soins (greffe d’os, matériel, plâtre, béquilles, durée, suite etc… tout un nouveau programme pour octobre/novembre).

Actuellement, le membre inférieur droit est en permanence dans une chaussette de contention veineuse (avantage certain : tout le membre est régulier, aucune boursouflure de la chair, surtout à 5 cms au-dessus de l’ancien fistule du 17.07.2014), la greffe est de niveau avec l’ancienne nécrose des 3 première semaines de l’accident du 20.01.2014, le membre a été soigneusement massé à la crème hydratante et réparatrice tous les 24 H, l’ensemble du membre inférieur droit est maintenu dans une attelle amovible légère à 4 attaches (dont une élastique -celle avec l’embout rouge) de 30 cms X 18 cms (taille 41-44), ainsi que toute la semaine dernière sur 3 jours, 1 : diverses analyses sanguines ,  2 : un électrocardiogramme, 3 : un angioscanner – tout à l’air ok !

Maintenant y a plus qu’à ! « Subir » une intervention réussie et ne pas choper de nouvelles cochonneries sournoises telle qu’une autre bactérie et profiter de cette semaine pour faire le point sur l’état des 2 genoux via IRM ??histoire de finaliser ce premier dossier de 8 mois avant expertise auprès des assurances

bon, je me prends 2 bouquins (le siècle de la chirurgie- pour une poignée de boudin), le back gammon, le programme TV (le mercredi sur NT1, au CHUR de Montpellier, émission/doc sur 24H aux urgences),un jeu de tarot sur internet (via android), quelques noisettes,amandes, noix, bouteilles d’eau et me voilà fin prêt pour une nouvelle aventure…HIIIIIIIII  AAAHHHHH vivement tout de même le moment de remonter en selle sur un cheval ou sur une moto et ressentir de nouveau le vent…blablabla

Allezzzzzzzzz en avant et à la prochaine sauf si… lol! qui vivra, verra !

http://www.streetartld.com/

www.streetartld.com

 

( 10 septembre, 2014 )

Article 36 : 4 éme Intervention chirurgicale programmée le 22/09/2014

 

ça y est, nous sommes en septembre et je viens d’arrêter le 1.09 mon traitement d’antibiotique suite à des contractures musculaires et des aigreurs à l’estomac. Je vois le 3.09, le Doc infectiologue de l’Archet 2 qui examine toutes les analyses de ce mois d’août, impeccable me dit-il, je donne l’aval au Doc/Chir B.Bugnas de St Roch pour la prochaine intervention mais vous préviens à l’avance que ces 2 germes sont peut-être encore dans votre organisme; Je vous reverrai après l’intervention chirurgicale et avec tous les prélèvements qui auront été effectués lors de l’opération (greffe d’os + matériel et/ou botte ?), de plus j’aimerai que vous preniez les 2 dernières boites de bactrim (3 fois par jour) jusqu’au 12 septembre.

Mardi 9 septembre, je rencontre Doc/Chir B.Bugnas_ à St Roch – service Grinda, nous voilà face à face et discutons des suites à venir, tout d’abord, il me donne rdv avec mon sac et ma brosse à dent pour le dimanche 21.09 à 16h30 au 4 éme B service trauma pour une intervention le 22.09; Nous regardons les radios ensemble et constatons qu’il y a une belle différence de reconstruction entre les 2 dates (12/08 et 9.09), suite certainement à mon régime draconien (pas de tabac, pas d’alcool, ampoule uvedose vitamine D, noix/amande/noisette, une alimentation équilibrée, eau en permanence/plate et gazeuse).

Ce qui l’amène à penser, qu’il va y avoir certes une greffe d’os sur la fracture et/ou entre le péroné avec mise en place d’une éventuelle plaque en peigne sur le péroné mais cette solution demande réflexion car après une première fois un peu loupé suite à l’infection du 17 juillet, j’ai toujours ces 2 bactéries et les frotter à nouveau à du matériel, Euh!! pas très motivé, d’un autre côté je préférerai un plâtre/résine plus longtemps avec la greffe d’os et ne pas avoir de matériel.

Pas grave, en attendant l’opération, j’ai une batterie d’analyse à effectuer ainsi qu’un électrocardiogramme à fournir pour le 21.09. D’ici là, je continue le bactrim encore 3 jours et ce sera fini + analyses et électro le 16.09 + angioscanner pour un bilan vasculaire pré-opératoire avant greffe osseuse +faire massage à la crème(nivea, label,dexeryl à la vaseline et parrafine) tous les jours pour assouplir la jambe qui va être opérée car le plâtre m’a été enlevé et remplacé par une demi-botte.

Sinon le moral est beau fixe, je n’ai pas mal (juste des sensations de retour nerveux sur la plante du pied), je vais bien, mes proches vont bien, que demander de plus ??? La patience est maître mot, telle est la destinée de cette malheureuse aventure de la vie…

http://www.streetartld.com/

www.streetartld.com

12
Page Suivante »
|