( 11 décembre, 2016 )

Article 71 : Tout schuss sur une paire de ski !

A tous ceux et celles qui continuent chaque jour à vous battre pour les soins(souvent douloureux), la reconstruction naturelle(avec ou sans clou ou autres accessoires), la rééducation difficile (pouvant entrainer des dommages collatéraux) et bien même après tous ces défis, continuez à y croire………….

isola7

Aujourd’hui cette jambe « neuve » et devenue une autre, et alors ? Le fait est ! Qu’après tous ces longs mois en équilibre sur 1 jambe, puis avec 2 béquilles puis 1, puis sur les 2 pieds, après tant et tant d’exercices fournis, certes! Qu’aujourd’hui je skie pas mieux qu’avant vu que je n’avais jamais essayé mais je skie ! et c  Magique, merci à tout le corps médical…

Tout ça pour dire, qu’il n’y a pas photo! Le travail en vaut la chandelle seul ou accompagné, avec ou sans coach.

24 mois après l’autorisation de poser ce pied, je me rappelle parfois ces très longues journées à attendre et à attendre encore quelques améliorations quotidiennes en vivant avec cet éternel espoir de croire en cette guérison………

Après un tel exercice de la vie, on ne peut que s’incliner devant tous ces progrès techniques qui nous aident aussi à revivre

Pour le moment je vous invite à guérir vite, à bien pratiquer vos soins et votre rééducation, suivre les conseils de votre corps médical et bien sûr vous renseigner grâce à internet sur toutes les astuces pour mieux vous « porter » lol! sur vos 2 pieds et gardez le moral!!

 

fleche_bronze_1mars2017

 

 

 

 

 

( 1 mars, 2015 )

Article 59 : Rapport d’Expertise Médicale à J + 14 mois

20150303_082149-120150303_081858-1

1. Les 6 premiers mois, sous la menace d’une amputation (de l’accident à l’ostéite chronique)

2. 5 interventions chirurgicale dont 4 sous anesthésie générale à l’hôpital Saint Roch du CHU de Nice(01/04/07/09.2014) + 1 sous anesthésie locale à la Clinique du parc Impérial à Nice le 11.03.15

3. 45 jours d’hospitalisation (32 en janvier/février, 1 en avril, 6 en juillet, 5 en septembre, 1 en mars)

4. Une greffe de peau (de 13 X 6 cm)

5. 2 ostéite chronique dont 1 dite secondaire (ablation matériel et nettoyage de la première ostéite en juillet  + un nettoyage en Mars pour la seconde ostéite)

6. 2 traitements antibiotiques (sur 2 mois – 560 comprimés dont 310 antibiotique) + un autre  (sur 6 semaines – 120 comprimés de lévofloxacine)

7. 3 germes/bactéries (enterobacter cloacae et staphylococcus épidermidis en juillet) + (pseudomonas aéruginosa en mars)

8. 1 mois allongé (lit hôpital/brancard/caisson hyperbare)

9. 1 mois allongé/assis (maison/brancard/caisson hyperbare)

10. 2 mois 1/2 de caisson hyperbare (2 fois/jour à l’hôpital Pasteur du CHU de Nice)

11. 1 mois 1/2 de VAC -TPPN traitement des plaies à pression négative (24h/24-7j/7)

12. 2 mois de rééducation (avec clou centro-médullaire avant ostéite chronique)

13. 2 mois de soins en HAD (hospitalisation à domicile 7J/7)

14. Une greffe osseuse sur GITP (avec prélèvement sur la crête iliaque)

15. 11 mois de soins divers (analyse, pansement, agrafe etc…)

16. 9 mois sans appui du pied droit (appui interdit/protocole)

17. 10 mois 1/2 avec des béquilles (dont 8 mois 1/2 avec 2 béquilles)

18. 9 mois d’injection sous-cutané (7J/7)

19. 9 mois de plâtre/attelle/orthèse (des orteils jusqu’au genou)

20. 4 mois de rééducation (sans clou centro-médullaire/plaque/vis/fixateur) EN COURS …

21. ACTUELLEMENT….

Force d’appui des orteils quasiment nul, cheville débloquée au quart de son amplitude(avant,arrière, droite,gauche), sensibilité plantaire chaotique, courbatures au dos, migraines régulières, 2,5 cm en moins sur mon tibia, un péroné fixé sur le tibia, un muscle interne du mollet atrophié, cheville fibrosée, une marche désordonnée, un équilibre introuvable, une sensation d’étau sur la moitié basse du tibia et je passe le reste pour le moment…

Bon après cette petite auto-expertise, je vais m’auto-suggérer de ne plus penser à tout ça et me remettre illico à l’instant présent et continuer à croire à un prompt rétablissement, allez hop, je lâche l’ordi et pars faire quelques nouveaux pas de rééducation….Bien à vous toutes et tous en autres à mes 2 nouvelles amies (Nathalie et Anne) qui sont elles aussi en plein dans ce combat, bizzz les filles ;)

Courage, volonté, et beaucoup de patience, ensuite il y a aussi la chance et le hasard…;) :) bizzzz

 

Savoir interpréter un rapport d’expertise

Ces informations ont été rédigé en tenant compte de la NOMENCLATURE DINTILHAC

Normalement, le médecin devra rendre son rapport dans un délai d’un mois après la réunion d’expertise.

Les conclusions représentent pour vous la partie la plus importante.

Dans ce chapitre, l’expert a répertorié les différentes séquelles que vous présentez en leur attribuant un coefficient pour chacune d’entre elles.

Il vous est alors possible de calculer, de façon significative le montant financier correspondant à l’indemnisation des préjudices subis:

° Déficit Fonctionnel Temporaire (D.F.T)

° Déficit Fonctionnel Partiel (D.F.P)

° Déficit Fonctionnel Permanent D.F.P)

° Les souffrances endurées (S.E)

° Le préjudice esthétique (P.E)

° Le préjudice d’agrément (P.A)

°Le préjudice sexuel (P.S)

° Le préjudice d’établissement (P.E)

° Les Frais de logement adapté et/ou les frais de véhicule adapté (F.L.A ou F.V.A)

° L’assistance tierce personne (A.T.P)

° Les préjudices professionnels temporaires (P.P.T)

° Les dépenses de santé avant consolidation (D.S.A.C)

° Les préjudices professionnels ou économiques après consolidation (P.P.A.C)

° Les frais divers (F.D)

° Les dépenses de santé futures (D.S.F)

° Le préjudice des victimes indirectes – victimes par ricochet – (P.V.I)

° La perte de revenus des proches (P.R.P)

° Les frais divers des proches (F.D.P)

° Le préjudice d’affection (P.A.F)

° Les préjudices exceptionnels (P.E.X)

° La perte de chance de survie (P.C.S)

° Derniers conseils

http://www.fnvictimesdelaroute.asso.fr/calcul_prejudices.php

 

( 2 octobre, 2014 )

Article 43 : Résumé « évolution » fracture tibia/péroné de Mars à Septembre 2014

fracture tibia_péroné J + 2 mois, avec clou centromédullaire et vis

15 MARS 2014 fracture tibia_péroné
J + 2 mois, avec clou centromédullaire et vis

20 MAI 2014 fracture tibia_péroné J + 4 mois, avec clou centromédullaire et vis

20 MAI 2014 fracture  tibia_péroné
J + 4 mois, avec clou centromédullaire et vis

11 JUILLET 2014 fracture tibia_péroné J + 6 mois, avec clou centromédullaire et vis + pseudarthrose septique en attente avant internention chirurgicale pour une ostéite chronique sur fracture ouverte du 20.01.2014

11 JUILLET 2014 fracture tibia_péroné
J + 6 mois, avec clou centromédullaire et vis +  pseudarthrose septique en attente avant intervention chirurgicale pour une ostéite chronique sur fracture ouverte du 20.01.2014

12 AOUT 2014 fracture tibia_péroné J + 7 mois, sans clou centromédullaire et vis + pseudarthrose sous traitement antibiotique ciflox et bactrim  sur bactérie enterobacter cloacae et staphylococcus épidermidis

12 AOUT 2014 fracture tibia_péroné
J + 7 mois, sans clou centromédullaire et vis + pseudarthrose sous traitement antibiotique ciflox et bactrim sur bactérie enterobacter cloacae et staphylococcus épidermidis

 

 

 

22 SEPTEMBRE 2014 fracture tibia_péroné J + 8 mois, sans clou centromédullaire et vis + greffe osseuse (GITP) J +0

22 SEPTEMBRE 2014 fracture tibia_péroné
J + 8 mois, sans clou centromédullaire et vis + greffe osseuse (GITP) J +0

 JUST THE REALITY ! WAIT AND SEE !

 

 

 

 

 

 

 

en cours…

( 27 septembre, 2014 )

Article 39 : Résumé intervention chirurgicale du 21.09 au 26.09

balafre_membre_inferieur_30agrafes

membre inférieur droit après intevention greffe d’os sur GITP avec prélèvement sur crête iliaque = 30 agrafes

balafre_dos_30agrafes

bas du dos , longueur du prélèvement pour transfert sur membre inférieur droit pour GITP = 34 agrafes

Ça y est me voilà arrivé à St Roch et fin prêt pour subir l’intervention; Comme d’hab une bonne ambiance s’installe, une radio de précision est faite juste avant mon entrée au bloc, le chir B.Bugnas vérifie la solidité de ma fracture  avant la greffe et me précise quelques détails sur l’intervention à venir.

PS : douche à la bétadine le 21 au soir et le 22 au matin – Intervention vers 9/10 H du matin = ~3 à 4 H de travail selon mes calculs en salle de réveil…???

Quelques heures plus tard…Une belle incision d’environ 30 agrafes a été faite sur le côté externe de mon membre inférieur droit et une autre incision d’une trentaine d’agrafes m’a été aussi faite derrière le bas du dos pour effectuer le prélèvement important d’os sur la crête iliaque du bassin afin de combler la fracture abîmée par l’ostéite chronique du 17.07 + consolidation entre tibia et péroné (GITP).

Quelques petites douleurs sont à noter sur le bas du dos au niveau de la balafre et du redon installé, que je garde 4 jours pour évacuer une quantité de 320 ml, les perfusions installées dans le bras sont retirées 24 H après l’intervention…Un plâtre provisoire est installé et sera changé par une botte fenêtrée en résine avant ma sortie.

Maintenant que le principal a été pratiqué, une bonne dose de patience et de rigueur vont être demandés, quelques semaines à surveiller la reconstruction et la prise de la greffe osseuse sur cette fracture du 20.01, les prélèvements bactériologiques effectués au bloc sont en culture et stérile pour le moment, des radios régulières tous les mois sont prévues (le 21/10- le 21/11- le 19/12- le 23/01- et le 21/02).

Encore une fois, j’aurai passé certes quelques durs moments en TRAUMA  4 éme B  de St Roch mais « le jeu » en vaut la chandelle quand on sait d’où je reviens (voir article N° 3 et 4).

MERCI ENCORE UNE FOIS A TOUT LE STAFF,ANESTHÉSISTES, CHIRURGIENS, ASSISTANTS, INFIRMIÈRES, INTERNES de l’Hôpital St Roch.

( 20 septembre, 2014 )

NIVEAU 4 – Article 38 : Vieu mo-tard, que jamais !

 

NIVEAU 4 : Transformation 

 

avec_protection sans_protection membre inférieur droit au 20.09.2014 à 8 mois jour pour jour) sans aucun matériel interne ou externe (fixateur externe, broche, plaque, clou centro-médullaire, vis etc…) TOTALLY NATURE

J – 1, avant mon départ demain pour une semaine de vacances au Club Med St Roch avec des gogo-danseuses habillées (vêtues) toutes en blanche au col bleu, rose, vert…et des animateurs aux doigts de fée armés de quelques bistouris et autres accessoires de masochistes ? Bref, j’y pense sans y penser et imagine encore une nouvelle évolution des soins (greffe d’os, matériel, plâtre, béquilles, durée, suite etc… tout un nouveau programme pour octobre/novembre).

Actuellement, le membre inférieur droit est en permanence dans une chaussette de contention veineuse (avantage certain : tout le membre est régulier, aucune boursouflure de la chair, surtout à 5 cms au-dessus de l’ancien fistule du 17.07.2014), la greffe est de niveau avec l’ancienne nécrose des 3 première semaines de l’accident du 20.01.2014, le membre a été soigneusement massé à la crème hydratante et réparatrice tous les 24 H, l’ensemble du membre inférieur droit est maintenu dans une attelle amovible légère à 4 attaches (dont une élastique -celle avec l’embout rouge) de 30 cms X 18 cms (taille 41-44), ainsi que toute la semaine dernière sur 3 jours, 1 : diverses analyses sanguines ,  2 : un électrocardiogramme, 3 : un angioscanner – tout à l’air ok !

Maintenant y a plus qu’à ! « Subir » une intervention réussie et ne pas choper de nouvelles cochonneries sournoises telle qu’une autre bactérie et profiter de cette semaine pour faire le point sur l’état des 2 genoux via IRM ??histoire de finaliser ce premier dossier de 8 mois avant expertise auprès des assurances

bon, je me prends 2 bouquins (le siècle de la chirurgie- pour une poignée de boudin), le back gammon, le programme TV (le mercredi sur NT1, au CHUR de Montpellier, émission/doc sur 24H aux urgences),un jeu de tarot sur internet (via android), quelques noisettes,amandes, noix, bouteilles d’eau et me voilà fin prêt pour une nouvelle aventure…HIIIIIIIII  AAAHHHHH vivement tout de même le moment de remonter en selle sur un cheval ou sur une moto et ressentir de nouveau le vent…blablabla

Allezzzzzzzzz en avant et à la prochaine sauf si… lol! qui vivra, verra !

 

( 8 avril, 2014 )

Article 18 / greffe +4 jours – Protocole ialuset+

Mardi 8 Avril 2014 – 17h

Suite à notre demande de ce weekend auprès du chirurgien responsable de l’intervention et après acceptation de notre idée, nous changeons les pansements jelonet par des pansements ialuset+ avec rajout de crème en supplément sur la greffe, et demain nous observerons l’évolution après 24h càd greffe +5 jours…

PHOTOS PROTOCOLE PANSEMENT IALUSET+

1 2 3 4 5 6 7 8 9

 

( 2 mars, 2014 )

Article 7/ Mes journées du 3 et 4 Février 2014 avec évolution de la plaie

 évolution plaie du 28.01.2014 (après ~14 caisson)

évolution plaie du 28.01.2014 (après ~14 caisson)

Lundi 3 Février 2014

Ce matin pas de caisson car de 9h à 10h30 nettoyage à vif de la plaie ouverte sans anesthésie surtout niveau 1(bas) où une grosse nécrose s’est formé au dessus de la cheville, le doc (responsable de l’intervention) l’analyse.

-1/ il découpe au scalpel plusieurs morceaux de tissus/fibrines morts sur le niveau 2 et 3 du mollet interne(actuellement bonne évolution grâce au caisson).

-2/ Il découpe en profondeur jusqu’à l’os sur le niveau 1 (haut cheville), pour le moment pas très beau, en attente…

-3/ nettoyage général de la plaie, « bandage » avec algostérile et autres compresses spécials

-4/ Discussion autour de l’éventualité de prendre des muscles sur mon dos pour « boucher le trou »  de la nécrose niveau 1

-5/ voir aussi prendre de la peau sur la cuisse gauche pour faire de « l’art déco » sur le niveau 3,2 et 1 (après réussite de la greffe de lambeau de muscle sur le niveau 1( tout cela au moment venu…)

-6/ l’évolution est bonne mais le taux de réussite de garder la jambe sans l’amputer n’est pas encore confirmée

Cet après-midi, il est prévu de me refaire une nouvelle attelle en résine car l’ancienne a été pourri par les sécrétions des pansements.

PS: avant l’accident, je fumais mais j’ai dû arrêter le jour de mon opération, cela fait maintenant 15 jours que je ne fumes plus, pas facile mais de toute manière , soit j’arrête de fumer ou soit on me coupe la jambe. 

évolution de la plaie au 2.02.2014 (après ~ 18 caissons)

évolution de la plaie au 2.02.2014 (après ~ 18 caissons)

 Mardi 4 Février 2014

Ce matin à 7h30, je suis parti au caisson à Pasteur, arrivé au caisson, j’ai commencé à ressentir des points de compression aux niveaux des orteils, de la cheville et du mollet, il s’avère que le plâtre en résine qui avait été fait fait hier , vite fait à l’arrache de (16h05 à 16h20) m’avait causé un œdème. En urgence par l’équipe médical du caisson hyperbare un contrôle du plâtre a été effectué ( la mousse a été enlevée pour le désépaissir et pour être refait ce jour ou demain et ayant loupé la séance de 8h, je suis donc passé à 11h , à 13h je revenais sur St Roch.

A 16h, visite surprise et technique de la plaie par 2 plasticiens de la chirurgie réparatrice qui vont analyser , expertiser, gratter sans anesthésie   la plaie ouverte, 17h30 c’est terminé, aieaieaie! j’ai morflé. Le caisson Hyperbare de 17h a été annulé.

évolution de la plaie au 6.02.2014 (après ~25 caissons)

évolution de la plaie au 6.02.2014 (après ~25 caissons)

 

( 28 février, 2014 )

Article 3/ Coupé en plein rêve

pilote jambe coupée

Avant l’accident du 20.01.2014, j’étais une personne très active voir hyperactive qui courait sur les chemins de montagne pour aller chercher les chevaux de mon pote Steph (guide équestre à cheval).

Tout a commencé un jour de 20 janvier 2014 à 12h18, je roulais à moto sur la route Départementale de Menton/Sospel en direction de Castillon

Malheureusement ce trajet fut écourté net sur cette route à la hauteur d’une société de dépannage, celui-ci était entrain de reculer à l’aveugle avec son camion porteur sur la route départementale en sortant de son garage sans que personne ne soit là pour prévenir de sa manœuvre complètement folle et inconsciente, de plus l’arrière de son camion était camouflé par une palissade et des carcasses de voitures, impossible pour moi de me rendre compte de son erreur jusqu’à  l’arrivée au niveau de son portail donc de son camion, j’ai eu à peine le temps de prier en me disant aie, je tape!
Le choc fut fatale (mais heureusement je roulais que très lentement ) et impossible à contourner, j’ai tapé et me suis retrouvé projeté sur la voie inverse la jambe coupée en deux traînant dans le petit ruisseau (je sentais l’eau passer à travers la jambe coupée) et toujours conscient avec la chance de ne pas me faire rouler dessus par une voiture descendant en sens inverse.. Très calme mais souffrant énormément , j’ai pris sur moi et suis resté en état de « yoga » profond afin de canaliser cette souffrance et attendre sagement l’arrivée des premiers secours pour que l’on puisse m’administrer surtout de la morphine et me retrouver sous anesthésie générale, pendant l’attente des secours mon moral à encore plus baisser voyant le dépanneur de cette société « effacer les preuves » de son erreur en enlevant son camion et ma moto de la chaussée, je me suis dis « merde » pas cool, pas de preuve? J’étais au plus bas sur le plan physique et spirituel; et les secours sont arrivés 15/20 mns après le choc, je les ai aidé à me dévêtir à répondre à quelques questions, leur fournir les documents nécessaires à mon transfert à l’hôpital st roch, tels que ma carte sécu, mutuelle, groupe sanguin, vaccination etc…
Je suis arrivé à st roch aux urgences ou j’étais entre la vie et la mort après avoir perdu 4 litres de sang sur la chaussée, l’opération aura durée 8h et suis sorti de la salle de réveil à 2h du matin le 21 janvier.

Je profite de ce blog pour remercier le chirurgien  en orthopédie, le chirurgien vasculaire et le chirurgien plasticien d’avoir réalisé un travail de fou pour remettre en état cette jambe explosée mais avec une seule et unique CONDITION :

suivre le protocole de guérison hyper stricte pour avoir une chance de garder cette jambe….

 

|