( 11 décembre, 2016 )

Article 71 : Tout schuss sur une paire de ski !

A tous ceux et celles qui continuent chaque jour à vous battre pour les soins(souvent douloureux), la reconstruction naturelle(avec ou sans clou ou autres accessoires), la rééducation difficile (pouvant entrainer des dommages collatéraux) et bien même après tous ces défis, continuez à y croire………….

isola7

Aujourd’hui cette jambe « neuve » est devenue une autre, et alors ? Le fait est ! Qu’après tous ces longs mois en équilibre sur 1 jambe, puis avec 2 béquilles puis 1, puis sur les 2 pieds, après tant et tant d’exercices fournis, certes! Qu’aujourd’hui je skie pas mieux qu’avant vu que je n’avais jamais trop essayé mais je skie (mode avec blocage sur cheville droite) ! et c  Magique, merci à tout le corps médical…

Tout ça pour dire, qu’il n’y a pas photo! Le travail en vaut la chandelle seul ou accompagné, avec ou sans coach.

24 mois après l’autorisation de poser ce pied pour le rééduquer comme on « pneu », je me rappelle parfois ces très longues journées à attendre et à attendre encore quelques améliorations quotidiennes en vivant avec cet éternel espoir de croire en cette guérison………

Après un tel exercice de la vie, on ne peut que s’incliner devant tous ces progrès techniques qui nous aident aussi à revivre

Pour le moment je vous invite à guérir vite, à bien pratiquer vos soins et votre rééducation, suivre les conseils de votre corps médical et bien sûr vous renseigner grâce à internet sur toutes les astuces pour mieux vous « porter » lol! sur vos 2 pieds et gardez le moral!!

 

fleche_bronze_1mars2017

http://www.streetartld.com/

www.streetartld.com

 

 

 

 

( 25 juillet, 2014 )

Article 26 : L’envers du décor – ambiance bloc opératoire et chambre BMR/BHR

anésthésie,technologies_du_bloc_operatoire_integre_2

ça y est, je viens d’arriver aux urgences Grinda (en pensant qu’ils vont m’enlever le matériel aujourd’hui et que demain je rentre chez moi en toute quiétude avec juste un plâtre)… Il est un peu tôt et je ne vais pas passer tout de suite au bloc, pas grave, le principal c’est que le mal soit éradiqué.

Il est 16 h, direction le pré-bloc opératoire, je patiente car un autre patient est sur la table, cela nous donne le temps de discuter avec l’anesthésiste qui va me poser différentes questions pour me préparer à mon intervention chirurgicale, j’apprends aussi qu’il y a une douzaine de bloc opératoire, tout est bien sûr aseptisé, une armée que dis-je une fourmilière de petites mains expertes déambulent à travers les couloirs certains avec le masque sur nez et bouche avec calotte, gants etc…d’autres en combinaison en plomb pour utiliser les multiples appareils de radios alignés dans un couloir.

C’est mon tour, j’arrive au bloc et j’ai demandé à visionner le premier cliché du 20.01.2014 avant intervention sur l’écran géant, je vois le nerf tibial épais comme un style bic coupé en deux, les os en miettes, les chairs éclatées bref pas très joli, un véritable chaos ( à leur place, je pourrais me dire, mais par où commencer??? lol !).

Toute une équipe s’affaire autour de moi(~10 personnes avant mon sommeil), certains prépare la table d’opération qui n’a pas l’air de bien fonctionner, de chirurgien les voilà techniciens, ça y est ça fonctionne; D’autres préparent les outils  aseptisés stockés dans des boites métalliques, un autre prépare le grand écran des différentes images techniques de ma fracture avec l’emplacement du clou et des vis (précision oblige).

Ils sont toutes et tous cool, l’ambiance est chaleureuse, d’ailleurs je déconne un peu avec eux, l’esprit d’équipe est sensas, un chir commence à me poser un masque à oxygène sur le nez et la bouche, l’anesthésie commence à faire son effet, je leur souhaite un bon travail, à tout à l’heure et merci d’avance pour ce qu’ils vont me faire.

Et oui, un sacré fistule bien caché et long à apparaître (6 mois d’attente), pour traiter ce problème, on se doit d’enlever le clou central et les vis, pratiquer un très gros lavage interne (et peut-être sur plusieurs séances en bloc), donc je crois que je vais prendre un abonnement à St Roch (histoire d’avoir des prix, après 3 interventions, la quatrième est offerte); Plusieurs prélèvements et analyses vont être pratiquées pour déterminer le germe et sa résistance afin de l’éradiquer et ce sera bien plus tard que l’on pourra remettre le clou central interne? ou fixateur externe?dans quelques semaines, on verra! d’abord en premier lieu, le traitement du germe…

logo bhr_bmr

Je sors du bloc vers les 19h (la tête dans le cul avec l’impression de sentir tout mon corps par le biais de ma jambe droite, elle me tire, c’est chaud…), je reste bien jusqu’à ~22h en salle de réveil avant de monter dans une chambre avec un dessin? un logo bizarre sur la porte; Devinez où? chambre 1479 -4 ème étage-secteur B – service Traumatologie comme il y a 6 mois et juste en face de celle que j’avais quitté en février, lol! Retour à l’envoyeur, je retrouve certains infirmiers et infirmières au top qui avaient pris soin de moi il y a quelques temps…D’ailleurs cette première nuit va être très mouvementées pour eux car vers 2/3 heure du matin, un désagrément : mon lit est trempé de sang et mon plâtre complètement imbibé de sang,les voilà entrain de tout défaire le plâtre, le pansement  pour tout refaire , de jeter l’ancien plâtre mais par quoi le remplacer?? Si vous voulez, je suis venu avec mon attelle rigide qui peut vous servir de plâtre en attendant demain…Ils me refont un lit tout neuf et j’essaye de m’endormir, la nuit sera dure car la jambe me tire énormément, bref , grâce aux perfusions d’antibiotique et d’antidouleur en entra-veineuse j’arrive à m’endormir, demain est un autre jour ….

attelle_rigide

http://www.streetartld.com/

www.streetartld.com

 

|