( 11 décembre, 2016 )

Article 71 : Tout schuss sur une paire de ski !

A tous ceux et celles qui continuent chaque jour à vous battre pour les soins(souvent douloureux), la reconstruction naturelle(avec ou sans clou ou autres accessoires), la rééducation difficile (pouvant entrainer des dommages collatéraux) et bien même après tous ces défis, continuez à y croire………….

isola7

Aujourd’hui cette jambe « neuve » et devenue une autre, et alors ? Le fait est ! Qu’après tous ces longs mois en équilibre sur 1 jambe, puis avec 2 béquilles puis 1, puis sur les 2 pieds, après tant et tant d’exercices fournis, certes! Qu’aujourd’hui je skie pas mieux qu’avant vu que je n’avais jamais essayé mais je skie ! et c  Magique, merci à tout le corps médical…

Tout ça pour dire, qu’il n’y a pas photo! Le travail en vaut la chandelle seul ou accompagné, avec ou sans coach.

24 mois après l’autorisation de poser ce pied, je me rappelle parfois ces très longues journées à attendre et à attendre encore quelques améliorations quotidiennes en vivant avec cet éternel espoir de croire en cette guérison………

Après un tel exercice de la vie, on ne peut que s’incliner devant tous ces progrès techniques qui nous aident aussi à revivre

Pour le moment je vous invite à guérir vite, à bien pratiquer vos soins et votre rééducation, suivre les conseils de votre corps médical et bien sûr vous renseigner grâce à internet sur toutes les astuces pour mieux vous « porter » lol! sur vos 2 pieds et gardez le moral!!

 

fleche_bronze_1mars2017

isola2000_mars_2017_sistron_2600m

Un corps humain est comme l’incarnation d’une belle machine pour les hommes qui ont le désir de se réparer eux-mêmes, de réaliser un rêve et d’insuffler pendant longtemps encore à leur vie le feu de la passion de l’espoir…

 

 

 

( 1 mars, 2015 )

Article 59 : Rapport d’Expertise Médicale à J + 14 mois

20150303_082149-120150303_081858-1

1. Les 6 premiers mois, sous la menace d’une amputation (de l’accident à l’ostéite chronique)

2. 5 interventions chirurgicale dont 4 sous anesthésie générale à l’hôpital Saint Roch du CHU de Nice(01/04/07/09.2014) + 1 sous anesthésie locale à la Clinique du parc Impérial à Nice le 11.03.15

3. 45 jours d’hospitalisation (32 en janvier/février, 1 en avril, 6 en juillet, 5 en septembre, 1 en mars)

4. Une greffe de peau (de 13 X 6 cm)

5. 2 ostéite chronique dont 1 dite secondaire (ablation matériel et nettoyage de la première ostéite en juillet  + un nettoyage en Mars pour la seconde ostéite)

6. 2 traitements antibiotiques (sur 2 mois – 560 comprimés dont 310 antibiotique) + un autre  (sur 6 semaines – 120 comprimés de lévofloxacine)

7. 3 germes/bactéries (enterobacter cloacae et staphylococcus épidermidis en juillet) + (pseudomonas aéruginosa en mars)

8. 1 mois allongé (lit hôpital/brancard/caisson hyperbare)

9. 1 mois allongé/assis (maison/brancard/caisson hyperbare)

10. 2 mois 1/2 de caisson hyperbare (2 fois/jour à l’hôpital Pasteur du CHU de Nice)

11. 1 mois 1/2 de VAC -TPPN traitement des plaies à pression négative (24h/24-7j/7)

12. 2 mois de rééducation (avec clou centro-médullaire avant ostéite chronique)

13. 2 mois de soins en HAD (hospitalisation à domicile 7J/7)

14. Une greffe osseuse sur GITP (avec prélèvement sur la crête iliaque)

15. 11 mois de soins divers (analyse, pansement, agrafe etc…)

16. 9 mois sans appui du pied droit (appui interdit/protocole)

17. 10 mois 1/2 avec des béquilles (dont 8 mois 1/2 avec 2 béquilles)

18. 9 mois d’injection sous-cutané (7J/7)

19. 9 mois de plâtre/attelle/orthèse (des orteils jusqu’au genou)

20. 4 mois de rééducation (sans clou centro-médullaire/plaque/vis/fixateur) EN COURS …

21. ACTUELLEMENT….

Force d’appui des orteils quasiment nul, cheville débloquée au quart de son amplitude(avant,arrière, droite,gauche), sensibilité plantaire chaotique, courbatures au dos, migraines régulières, 2,5 cm en moins sur mon tibia, un péroné fixé sur le tibia, un muscle interne du mollet atrophié, cheville fibrosée, une marche désordonnée, un équilibre introuvable, une sensation d’étau sur la moitié basse du tibia et je passe le reste pour le moment…

Bon après cette petite auto-expertise, je vais m’auto-suggérer de ne plus penser à tout ça et me remettre illico à l’instant présent et continuer à croire à un prompt rétablissement, allez hop, je lâche l’ordi et pars faire quelques nouveaux pas de rééducation….Bien à vous toutes et tous en autres à mes 2 nouvelles amies (Nathalie et Anne) qui sont elles aussi en plein dans ce combat, bizzz les filles ;)

Courage, volonté, et beaucoup de patience, ensuite il y a aussi la chance et le hasard…;) :) bizzzz

 

Savoir interpréter un rapport d’expertise

Ces informations ont été rédigé en tenant compte de la NOMENCLATURE DINTILHAC

Normalement, le médecin devra rendre son rapport dans un délai d’un mois après la réunion d’expertise.

Les conclusions représentent pour vous la partie la plus importante.

Dans ce chapitre, l’expert a répertorié les différentes séquelles que vous présentez en leur attribuant un coefficient pour chacune d’entre elles.

Il vous est alors possible de calculer, de façon significative le montant financier correspondant à l’indemnisation des préjudices subis:

° Déficit Fonctionnel Temporaire (D.F.T)

° Déficit Fonctionnel Partiel (D.F.P)

° Déficit Fonctionnel Permanent D.F.P)

° Les souffrances endurées (S.E)

° Le préjudice esthétique (P.E)

° Le préjudice d’agrément (P.A)

°Le préjudice sexuel (P.S)

° Le préjudice d’établissement (P.E)

° Les Frais de logement adapté et/ou les frais de véhicule adapté (F.L.A ou F.V.A)

° L’assistance tierce personne (A.T.P)

° Les préjudices professionnels temporaires (P.P.T)

° Les dépenses de santé avant consolidation (D.S.A.C)

° Les préjudices professionnels ou économiques après consolidation (P.P.A.C)

° Les frais divers (F.D)

° Les dépenses de santé futures (D.S.F)

° Le préjudice des victimes indirectes – victimes par ricochet – (P.V.I)

° La perte de revenus des proches (P.R.P)

° Les frais divers des proches (F.D.P)

° Le préjudice d’affection (P.A.F)

° Les préjudices exceptionnels (P.E.X)

° La perte de chance de survie (P.C.S)

° Derniers conseils

http://www.fnvictimesdelaroute.asso.fr/calcul_prejudices.php

 

( 20 avril, 2014 )

Article 20 / FIN de HAD

ça y est, je me retrouve seul…le HAD vient de terminer sa mission, l’infirmier du jour est venu récupérer sa bible de surveillance médicale me concernant et qui m’aura suivi durant 2 mois. Aujourd’hui solitaire, je me prends en main et m’auto-forme à mon injection quotidienne de Lovenox(anti-coagulant) dans le ventre, une simple petite pichenette sur le haut de la seringue pour évacuer la bulle d’air et une légère pression de giclée sera une de mes principales actions à retenir avant de planter de biais l’aiguille et faire l’injection pas trop près du nombril, cela m’évitera de passer par une infirmière libérale jusqu’à ce que je pose mon pieds en appui durant plusieurs semaine et donc de devoir être à sa disposition sur rdv au quotidien.

Fini l’hôpital, fini le HAD, fini le caisson hyperbare, fini le tppn, fini le changement des pansements; Je commence une nouvelle étape (la n°3), je dois aller me récupérer chez mon doc traitant différentes ordonnances(lovenox, anti-douleur, béquille, kiné), récupérer des bons de transport pour le kiné, me trouver un kiné (c fait), me trouver une ambulance de transport(c fait), organiser des visites 3 fois par semaine (lundi, mercredi, vendredi) , c fait aussi… entretenir la plaie /greffe au ialuset simple matin et soir par un léger massage quotidien jusqu’au 20 mai afin de lui donner un joli aspect mais surtout l’assouplir pour effectuer les tractions musculaires du mollet lors des séances de rééducation.

3 mois viennent de passer ( le plus dur à mon goût et les plus court aussi) car maintenant le plus long reste à venir avec une certaine sagesse et maîtrise, je ne pourrai poser le pied qu’au bout du 4ème mois si les radios sont bonnes …

OLYMPUS DIGITAL CAMERA 9

 

( 16 mars, 2014 )

Article 13/ Mes soins et mes occupations du 25.02 au 14.03.2014

 

Je suis passé à 1 caisson par jour depuis le 25 février et suis libre maintenant le weekend, 7 jrs/7 un infirmier me rend visite pour me pratiquer ma piqûre anticoagulant et faire le point sur mes douleurs et autres renseignements , il change mon tppn 2 fois par semaine.

Je passe mon temps derrière internet, j’écris sur mon blog, j’écoute de la musique ou regarde la tv et commence à m’auto-pratiquer des mini séances de kiné  en me pliant les orteils et la cheville à la main et doucement (sur les conseils du doc depuis le 14 mars) afin de remettre un peu de souplesse dans ce pied qui est devenu complément rigide; j’essaye de m’occuper sans trop penser à l’ennui mais il n’est pas évident de rester la journée entière à attendre chez soi que le temps passe…

Vendredi 14 mars, j’ai rendez-vous avec le chirurgien qui m’a sauvé la jambe pour un contrôle, pour lui la plaie est superbe et me dit que pour lui le caisson ce n’est plus la peine sauf si le caisson hyperbare le souhaite pour leurs propres études, c’est déjà une bonne nouvelle car les derniers caissons à venir sont la semaine qui vient; il me dit aussi que je peux maintenant utiliser les béquilles en respectant certains mouvements pour éviter que le pied ne gonfle pas trop en fin de journée. Bref , je suis revenu chez moi ce soir et j’ai tout de suite demandé à des potes de me prêter une paire de béquilles en attendant la livraison lundi par le HAD histoire de passer le weekend en mouvement et pouvoir maintenant monter au St Yves pour prendre mes repas.

J’ai des béquilles et mes premières sensations sont de sentir un flux sanguin traversant mon mollet pour aboutir aux extrémités, oula on le sent passer, je ne vais pas trop forcer ces premiers jours, c’est chaud et dois reprendre tout un équilibre dans mes mouvements sur une patte, je vais prendre mon temps avant de galoper…mais bon une nouvelle étape de 2 mois commence et attends d’ici mardi 18 mars le rdv avec les plasticiens pour une date de confirmation pour la greffe et maintenant, je peux enfin descendre à Menton au commissariat pour faire ma déposition et mon dépôt de plainte concernant cet accident survenu le 20 janvier 2014 à 12h18 afin de faire avancer et instruire le procès verbal, allez je téléphone à l’enquêteur pour un rdv avec lui la semaine prochaine…

 

|