• Accueil
  • > CHAPITRE 7 : Consolidation & Rééducation sans orthèse – Art 54 à 59
( 1 mars, 2015 )

Article 59 : Rapport d’Expertise Médicale à J + 14 mois

20150303_082149-120150303_081858-1

1. Les 6 premiers mois, sous la menace d’une amputation (de l’accident à l’ostéite chronique)

2. 5 interventions chirurgicale dont 4 sous anesthésie générale à l’hôpital Saint Roch du CHU de Nice(01/04/07/09.2014) + 1 sous anesthésie locale à la Clinique du parc Impérial à Nice le 11.03.15

3. 45 jours d’hospitalisation (32 en janvier/février, 1 en avril, 6 en juillet, 5 en septembre, 1 en mars)

4. Une greffe de peau (de 13 X 6 cm)

5. 2 ostéite chronique dont 1 dite secondaire (ablation matériel et nettoyage de la première ostéite en juillet  + un nettoyage en Mars pour la seconde ostéite)

6. 2 traitements antibiotiques (sur 2 mois – 560 comprimés dont 310 antibiotique) + un autre  (sur 6 semaines – 120 comprimés de lévofloxacine)

7. 3 germes/bactéries (enterobacter cloacae et staphylococcus épidermidis en juillet) + (pseudomonas aéruginosa en mars)

8. 1 mois allongé (lit hôpital/brancard/caisson hyperbare)

9. 1 mois allongé/assis (maison/brancard/caisson hyperbare)

10. 2 mois 1/2 de caisson hyperbare (2 fois/jour à l’hôpital Pasteur du CHU de Nice)

11. 1 mois 1/2 de VAC -TPPN traitement des plaies à pression négative (24h/24-7j/7)

12. 2 mois de rééducation (avec clou centro-médullaire avant ostéite chronique)

13. 2 mois de soins en HAD (hospitalisation à domicile 7J/7)

14. Une greffe osseuse sur GITP (avec prélèvement sur la crête iliaque)

15. 11 mois de soins divers (analyse, pansement, agrafe etc…)

16. 9 mois sans appui du pied droit (appui interdit/protocole)

17. 10 mois 1/2 avec des béquilles (dont 8 mois 1/2 avec 2 béquilles)

18. 9 mois d’injection sous-cutané (7J/7)

19. 9 mois de plâtre/attelle/orthèse (des orteils jusqu’au genou)

20. 4 mois de rééducation (sans clou centro-médullaire/plaque/vis/fixateur) EN COURS …

21. ACTUELLEMENT….

Force d’appui des orteils quasiment nul, cheville débloquée au quart de son amplitude(avant,arrière, droite,gauche), sensibilité plantaire chaotique, courbatures au dos, migraines régulières, 2,5 cm en moins sur mon tibia, un péroné fixé sur le tibia, un muscle interne du mollet atrophié, cheville fibrosée, une marche désordonnée, un équilibre introuvable, une sensation d’étau sur la moitié basse du tibia et je passe le reste pour le moment…

Bon après cette petite auto-expertise, je vais m’auto-suggérer de ne plus penser à tout ça et me remettre illico à l’instant présent et continuer à croire à un prompt rétablissement, allez hop, je lâche l’ordi et pars faire quelques nouveaux pas de rééducation….Bien à vous toutes et tous en autres à mes 2 nouvelles amies (Nathalie et Anne) qui sont elles aussi en plein dans ce combat, bizzz les filles ;)

Courage, volonté, et beaucoup de patience, ensuite il y a aussi la chance et le hasard…;) :) bizzzz

 

Savoir interpréter un rapport d’expertise

Ces informations ont été rédigé en tenant compte de la NOMENCLATURE DINTILHAC

Normalement, le médecin devra rendre son rapport dans un délai d’un mois après la réunion d’expertise.

Les conclusions représentent pour vous la partie la plus importante.

Dans ce chapitre, l’expert a répertorié les différentes séquelles que vous présentez en leur attribuant un coefficient pour chacune d’entre elles.

Il vous est alors possible de calculer, de façon significative le montant financier correspondant à l’indemnisation des préjudices subis:

° Déficit Fonctionnel Temporaire (D.F.T)

° Déficit Fonctionnel Partiel (D.F.P)

° Déficit Fonctionnel Permanent D.F.P)

° Les souffrances endurées (S.E)

° Le préjudice esthétique (P.E)

° Le préjudice d’agrément (P.A)

°Le préjudice sexuel (P.S)

° Le préjudice d’établissement (P.E)

° Les Frais de logement adapté et/ou les frais de véhicule adapté (F.L.A ou F.V.A)

° L’assistance tierce personne (A.T.P)

° Les préjudices professionnels temporaires (P.P.T)

° Les dépenses de santé avant consolidation (D.S.A.C)

° Les préjudices professionnels ou économiques après consolidation (P.P.A.C)

° Les frais divers (F.D)

° Les dépenses de santé futures (D.S.F)

° Le préjudice des victimes indirectes – victimes par ricochet – (P.V.I)

° La perte de revenus des proches (P.R.P)

° Les frais divers des proches (F.D.P)

° Le préjudice d’affection (P.A.F)

° Les préjudices exceptionnels (P.E.X)

° La perte de chance de survie (P.C.S)

° Derniers conseils

http://www.fnvictimesdelaroute.asso.fr/calcul_prejudices.php

http://www.streetartld.com/

www.streetartld.com

 

( 24 février, 2015 )

NIVEAU 6 – Article 58 : Synthèse Rééducation « sans rien » à J + 1 mois

NIVEAU 6 : Faire la différence

 

Par quoi commencer ? Mais bien sûr par le meilleur ! Ça y est je MARCHE SANS BÉQUILLE , certes ce n’est pas la grande classe mais c’est prometteur !

Aujourd’hui, je ressens toujours ma cheville comme une enclume coincée dans un étau mais sur une échelle de 10, je pense être à 5/6 alors qu’il y a à peine 1 mois à 9/10 facile.

Quelque part aussi, cela fait 1 mois de plus en consolidation de la gitp, donc positif car actuellement aucune douleur intense et aucun antalgique sauf mes cachets triple action de chondrostéo et les bains écossais.

Des progrès significatifs sur l’extension et la flexion de la cheville sont visible par rapport au mois dernier (normal cheville bloquée dans l’orthèse). La malléole gauche commence à peine à se redessiner.

Le rosé en statique du membre inférieur droit (ex:debout dans une douche) devient moins visible (meilleur circulation sanguine en statique sur environ 5/10 mn d’appui…), d’ailleurs à chaque sortie de douche, refroidissement du membre inférieur droit dans un bain froid au gros sel durant qq minutes.

Je continue 1 fois par jour mes massages sur « ma grosse ride » (cicatrice de la greffe de peau) avec le ialuset simple + de la crème nourrissante et réparatrice sur tout le membre inférieur droit, l’apparence peau de bébé sous le pied est flagrante par rapport au pied gauche.

La podologie de la plante du pied droit grâce à la semelle orthopédique est déjà entrain de se transformer par la création d’un pont d’appui musculaire entre la paume avant et la paume arrière.

Les sensations de guili-guili-guili sous le pied droit redevienne aussi sensible que le pied gauche.

Je pratique le vélo d’une manière très tranquille et l’appui du pied droit sur la pédale se fait sans mal d’ailleurs les sensations d’appui sont beaucoup plus agréable en vélo que sur la marche, de plus avec le vélo je muscle plus facilement les fesses, les cuisses, les ligaments du genou, mon mollet commence à se reconstruire et à se redessiner…

Les cartilages bruyants du genou droit sont toujours présent mais peut-être avec moins d’intensité sonore.

Je manque d’un total équilibre sur ma jambe droite que parfois, j’ai la sensation d’avoir le genou fragile prêt à se dérober (une reprise de confiance sur la stabilité, mon centre d’équilibre est encore introuvable sur l’appui du membre droit).

Mais aujourd’hui Je MARCHE sans assistance humaine ou mécanique et ça, ça vaut tout l’or du monde, chaque pas est une pierre à cet édifice qu’est le corps humain, merci à dame nature de tous ses pouvoirs fantastiques, d’un trou noir, il y a eu ce big-bang de la reconstruction, l’univers est magique, la nature et magique, l’homme est magique, l’imaginaire est magique, la vie est magique, et l’infini restera toujours magique…

Merci à toutes et tous d’être ensemble sur ce grand vaisseau qu’est la TERRE  ! et son Intendance ;)

Sainte_Agnès_22.02.15

http://www.streetartld.com/

www.streetartld.com

( 21 février, 2015 )

Article 57 : Souvenir ! 21 Février 2014/2015

monument valley

 http://delpechlo.unblog.fr/2014/03/15/sortie-dhopital-apres-32-jours/

21 février 2014, après 32 jours d’hospitalisation, je sors de St Roch mais dois continuer mes séances hyperbare à Pasteur 2 fois/jour. Je retourne à Sainte-Agnès et retrouve mon p’tit Jack et sais que je vais rester tout le mois prochain enfermé dans mon appart la jambe en l’air sur mon fauteuil à  roulettes, avec l’ambulance qui vient me chercher tous les jours sur un brancard pour les caissons.

AH quel souvenir ! c’est vrai l’équipe du caisson est sensas, tous les infirmiers du HAD aussi, à vrai dire , lorsque je suis arrivé ce jour de 20 janvier 2014, je croyais réellement n’avoir qu’un petit bobo avec allez ? 1 semaine? 2, semaines d’hosto ? un plâtre, sur 2 mois et  hop là , roule ma poule un peu de rééduc et voilà c’est fini et ben non, loin de là, bref vous connaissez la suite de l’histoire…

Sauf qu’aujourd’hui 21 février 2015, je ressors dans mon imaginaire de l’hosto et hop me voilà en pleine rééduc sans clou, sans vis, plaque, plâtre, orthèse, béquille, une manière « mentale » de reconsidérer l’instant présent et sa consolidation permanente comme je me l’avais imaginé ce jour de 21 janvier 2014, allez hop qq jours, j’suis dehors, un plâtre, un peu de rééduc et dans 3 mois hiphop momo, tout va bien, lol! ;) :)

Revenons à la réalité : Récapitulatif 2014/2015

1. Accident – J + 13 mois ( janvier 2014)

2. Greffe de peau – J + 10 mois (avril 2014)

3. Ablation/ostéite – J + 7 mois (juillet 2014)

4. Greffe osseuse – J + 5 mois (septembre 2014)

5. Rééducation avec plâtre ou orthèse – J + 3 mois ( novembre 2014)

6. Rééducation sans rien – J + 1 mois (janvier 2015)

7. Synthèse et consolidation – J – 1 mois et demi (avril 2015)

Aujourd’hui 21 Février 2015, je suis sur mes 2 pattes, sans douleur avec vue sur le bout du tunnel, l’été approche et nager avec des palmes ne sera que bénéfique, ces quelques mois à venir sont déjà pris comme un plaisir, voir un bonheur !

J’aurai vécu quelques mois sous la menace de l’amputation mais cette leçon de vie m’aura permis de voir la vie sous un nouvel angle, d’ailleurs je n’arrive pas trop à l’exprimer tellement j’ai du sans le vouloir, me dédoubler durant 1 an dans un personnage pour mieux passer à travers cette épreuve, je me suis mis et vu autant en tant qu’acteur et spectateur de cette « aventure spéciale ». L’imaginaire, les rêves, l’art nous permet parfois de jouer avec certaines réalités, c’est vrai, c’est dur! Mais qu’est-ce qui est vraiment facile ? de pas grand chose à grave, chacun imagine « son degré », difficile? Pas facile? facile? mais si, ce sera facile! tant pis pour le reste…:)

http://www.streetartld.com/

www.streetartld.com

 

( 13 février, 2015 )

Article 56 : Podologie et restructuration du pied

piedetorthese_plantaire

La podologie agit sur la structure même du pied.

Les professionnels en podologie réalisent les orthèses plantaires, semelles orthopédiques placées dans la chaussure du patient. L’objectif est de corriger les troubles posturaux, tendinopathie, capsulite, névralgiemyalgiearthrose qui sont ainsi évités ou du moins atténués dans leurs symptomatologies.

L’Orthopédiste-Orthésiste est un auxiliaire de santé inscrit au code de la santé publique (article L.4364-1). Son expérience des solutions d’appareillage « de la tête aux pieds » lui permet de comprendre les influences et répercussions dues aux déséquilibres fonctionnels. Sur prescription médicale, grâce à sa vision globale de la statique et de la posture du patient,l’Orthopédiste-Orthésiste analyse, conçoit et réalise des orthèses plantaires sur mesure, en parfaite adéquation avec la pathologie, les contraintes liées au chaussant et l’activité.

analyse_statique_delpech_au5.02.15

Podologie et restructuration de la plante du pied et ré haussement de 12 mm du membre inférieur droit

Les pieds supportent le poids du corps essentiellement sur sept points d’appui : le talon qui porte deux tiers du poids lors de la marche, le métatarse et la pulpe des cinq orteils. Au cours de la marche, le pied s’allonge en moyenne de 6,6 mm

La paléontologie établit au cours du xxe siècle que l’évolution du pré hominidé vers l’Homme n’a pas commencé par la tête et l’intelligence mais par la station debout

L’homme doit beaucoup au pied. Cet organe ne compte pas moins de 26 os, 16 articulations, 107 ligaments et 20 muscles intrinsèques qui lui ont permis d’acquérir la station debout, ce qui réorienta son crane, ses yeux et sa bouche par déplacement du support de la tête c’est-à-dire du trou occipital en bas et en avant.

Le maintien de la station debout n’aurait pu se faire sans cette lente adaptation ce qui permit la libération de sa main qui put alors travailler, inventer l’art et l’outil et par là, assurer le développement du crâne, donc de l’intelligence. Si le pied n’avait pas évolué vers l’aspect qu’il a aujourd’hui, nous vivrions encore dans des arbres ou des grottes.

 Bon, après ce bref interlude, revenons à la réalité de l’instant présent, j’ai enfin au pied cette nouvelle semelle sur mesure réhausser d’environ 12 mm, aujourd’hui pause vélo et marche d’adaptation sur le plat durant le temps… I don’t know ?

Durant ces 2 prochains mois, je vais continuer mon rythme de rééduc et réadapter toute ma structure plantaire, mes appuis, mon bassin grâce à cette semelle ?? Suite à ces 2 mois, une visite avec l’Orthopédiste-Orthésiste pour contrôler le réhaussement du bassin et voir pour une nouvelle semelle différente autant à droite qu’à gauche par la suite…bon, il est 10h, c’est  un nouveau jour…

horizon2015

Encore une fois, je reviens de très loin, je sais qu’à plusieurs reprises en 2014, j’ai failli perdre cette jambe, ce membre inférieur, cette cheville, ce pied, tout ce bel ensemble ! aujourd’hui est un autre jour et chaque jour, chaque heure, chaque minute, chaque seconde est une restructuration permanente un peu comme si mon corps et mon esprit se retrouvait à la même époque, il y a 1 an dans le caisson hyperbare à Pasteur, sauf que maintenant, c’est sur la MARCHE et sur les 2 pieds, l’ère du pré hominidé est révolu ;) :)

http://www.streetartld.com/

www.streetartld.com

( 1 février, 2015 )

Article 55 : Rééducation/télémétrie/autres…

RAPPORT AU 07.02.2015

1/ rééducation kiné

2/ Planning quotidien de rééducation

3/ sensations

 4/ Orteils – cheville – plante du pied – genou

5 /résultat télémétrie et ses conséquences

6/ massage quotidien et bain écossais ( au gros sel)

7/ alimentation et compléments

8/ restrictions (contention/pied levé/tabac/alcool…)

9/ DURE réalité : la vie en miettes des accidentés de la route (nice-matin du 31.01.2015)

apparence_couleur

Introduction

Il est clair que l’année 2014 aura été pleines de rebondissements mais surtout faite de beaucoup de chance, de compétences chirurgicales, de volonté, de restriction, de souffrance, d’espoir et bien sûr d’un travail de « DEUIL » de mon ancienne jambe, car aujourd’hui, « même si tout à l’air d’aller bien », je m’auto-motive en tout cas à le penser, car la vérité pour le moment est loin du compte. Personnellement rien n’est acquis et la prudence est de mise surtout lorsque j’évolue seul, sans clou, plaque, vis, orthèse, béquille, équilibre…..

suivi douleurs/courbatures :

au 07.02.15 (J+12 rééducation sans orthèse), actuellement je ressens des douleurs au niveau du coup du pied(sur la marche mais pas en vélo), et au niveau milieu du muscle tibialis anterieur (sur la marche mais pas en vélo), demain je commence en essai , ma première séance de yoga sur environ 30 mn.

tibia _facemuscle_autour_du_tibia

1/ Rééducation chez le  kiné

3 fois/semaine, je vais voir « mon tortionnaire » pour réapprendre à marcher d’une manière plus ou moins convenable. Les exercices n’ont pas changé par rapport à avril, je dois recommencer tous ces petits exercices divers tels que le montée de marche, la planche, les barreaux etc…mais la grosse différence , c’est que je n’ai plus cet ostéite sournoise qui m’empêchait de quitter la seconde béquille après 2 mois de rééducation, alors qu’aujourd’hui j’arrive simplement sur mes 2 pieds sans béquille ;)

VOIR : http://delpechlo.unblog.fr/2014/05/16/article-21-phase-3-debut-de-la-reeducation/

2/ Planning quotidien de rééducation (ts les jours/si beau temps et bonne forme)

- vtt ste agnès/La Madone (~5/6 km en montée sur la plus petite vitesse)

-  exercice  d’assouplissement membre inférieur

-  Marche ~ 1 km avec une béquille (qq douleurs sans la béquille)

-  bain écossais au gros sel (une grosse cuillère à soupe)

-  massage du membre avec de la crème hydratante

-  repos allongé (jambe surélevée)

- plus tard : séance kiné l’aprém ou en soirée (3 fois /semaine)

3/ sensation

Pour le moment, j’ai la sensation d’avoir une enclume coincée dans un étau ou aussi l’impression d’avoir une belle grosse entorse mais sans réelles « douleurs » (l’inconvénient d’être dur à la douleur ne me permet pas d’avoir un jugement fiable sur la réalité du mal), aujourd’hui avec la marche, le vélo(1 jours/3-4), la kiné chez le praticien + à la maison, qu’en fin de journée j’ai le pied très lourd, comme il me reste 3/4 boites de Tramadol 37,5 mg, je vais les épuiser et m’en servir pendant ces quelques premières semaines de rééducation à venir…

 4/ Orteils – cheville – plante du pied – genou

Les orteils sont à ~50% de leur capacité concernant la souplesse et l’amplitude, la cheville est assez gonflée au niveau des malléoles interne et externe (son amplitude est d’environ 10/20% par rapport à la gauche. La couleur en appui/mouvement ou levé est identique à l’autre et commence à roser en statique sur l’appui. La plante du pied devient très sensible au point de la ressentir soit comme la sensation de la chair de poule en permanence ou comme si, on se cogner en permanence le coude dans une table. Le genou actuellement à l’air de bien se comporter mais les cartilages font du bruit comme si je marchais sur du verre pilé (je crois que  les cartilages se sont un peu atrophié comme une éponge qui aurait séché, « le temps » de ré-imbiber l’éponge(cartilage)… )

5 /résultat télémétrie et ses conséquences

telemetrie_face

 

Rappel :

L’inégalité de longueur des membres inférieurs nous est présentée comme la différence de longueur entre membre inférieur droit et membre inférieur gauche. Pour le diagnostic, un cliché de face du bassin (plan frontal) est réalisé dans 90% des cas par le radiologue (moins irradiant que le cliché global du membre inférieur). La mise en évidence d’une inégalité de longueur des membres inférieurs est d’une telle fréquence que certains la considèrent comme une variante de la normale, tant qu’elle demeure en deçà des 20 mm de différence .d autres auteurs croient qu’une différence de moins de 10 mm serait observée dans 80 à 95/100 des cas. Certains disent qu’une différence de 5 à 15 mm est tolérable chez le sédentaire mais pas chez le sportif.

Résultats :

Bascule pelvienne significative, on note 25 mm en défaveur du côté droit. Inégalité significative de longueur des membres inférieurs, on note 24 mm de différence avec le côté droit.

Solution :

A mon avis dans un premier temps il ne vaut mieux pas corriger d’un coup les 2,5 cm de décalage. Mieux vaut y aller progressivement. Faire une paire de semelles sur mesure pour inégalité de longueur des membres inférieurs post-traumatique du tibia diaphysaire (ne pas corriger plus de 1 à 1,5 cm)

6/ massage quotidien et bain écossais ( au gros sel)

Tous les jours(1 à 3 fois) avec de la crème hydratante, je masse des orteils jusqu’au genou pendant une dizaine de minutes, je m’arrête bien au niveau des malléoles en faisant pression avec les doigt.

Tous les jours vers 19h, après tous les exercices du quotidien je pratique un bain écossais  (chaud/froid) durant 25 mn (détails, voir article : http://delpechlo.unblog.fr/2014/12/22/article-51-programme-quotidien-reeducation-7j7-durant-1-mois/

bain_ecossais

 

7/ alimentation et compléments

Depuis 2 jours et en pleine rééducation « technique », je reprends le traitement Chondrostéo triple action sur 45 jours – 180 comprimés : Détails, voir : http://delpechlo.unblog.fr/2014/12/22/article-51-programme-quotidien-reeducation-7j7-durant-1-mois/

PS : les eaux comme Hépar, Vichy, Badoit sont très riche en magnèsium

chondrosteo

apport_vitamine_journalier

apport_vitamine_journalier

8/ restrictions (contention/pied levé/tabac/alcool…)

Chacun fait ce qu’il veut, mais se nourrir de tabac et/ou alcool, cela n’a jamais été bon pour la reconstruction d’un traumatisme aussi grave que le mien ou d’un autre d’ailleurs; Moi, j’ai plutôt choisi la solution d’essayer d’avoir le maximum de chance pour espérer avoir le minimum de séquelles à VIE.

Je porte tous les jours une chaussette de contention sur le membre droit(à changer tous les 6 mois car après « périmé » et perd ses propriétés de contention). Le temps que tout se rétablisse, j’essaye d’avoir le membre au maximum en l’air pour avoir la meilleure circulation sanguine, comme maintenant devant l’ordi, j’ai le pied sur un coussin et sur le bureau + la nuit je dors aussi la jambe surélevée,( mieux le sang circule, mieux mon membre inférieur se portera ;)  )

9/ DURE réalité : la vie en miettes des accidentés de la route (nice-matin du 31.01.2015)

la vie en miettes des accidentés de la route - Article Nice-Matin du 31.01.2015

la vie en miettes des accidentés de la route – Article Nice-Matin du 31.01.2015

http://www.streetartld.com/

www.streetartld.com

 

( 26 janvier, 2015 )

Article 54 : BINGO 2015 ! : sans clou/sans orthèse/sans béquille au 26.01.2015

Synthèse médicale du 26.01.2015 avec « père » Bugnas et nouveau protocole à suivre…

fracture_après gitp J + 4mois_au 23.01.15

fracture_après gitp J + 4mois_au 23.01.15

Eh bien Mr Delpech, comment allez-vous ? bien

Est-ce que vous arrivez à marcher sans béquille (avec l’orthèse) ? oui

Depuis combien de temps ? 1 semaine

Est-ce que cela vous fait mal ? non

Et maintenant sans l’orthèse, vous pouvez marcher ? oui

Alors quelle est votre impression/sensation ? l’impression d’avoir une enclume à la place du pied, lol !

Très bien, à compter d’aujourd’hui vous pouvez commencer la marche et les escaliers sans l’orthèse et si possible sans béquille (mais avec une, c’est mieux pour retrouver l’équilibre sans forcer et éviter l’entorse, lol!). vous pouvez commencer la kiné pour débloquer tout ça, soyez prudent, allez-y doucement, on se revoit en avril et tenez- moi informé des résultats de la télémétrie et si complications.

Liberté, sagesse, conscience, renaissance, patience, un zest de prudence et d’ici quelques mois, je cours après les chevaux :)

appuitotal_sansorthese_au26.01.15

appuitotal_sansorthese_au26.01.15

1/ Marche avec appui autorisé à 100% sans orthèse et sans béquille (si pas de douleur).

2/ Commencer à pratiquer une trentaine de séances de kiné du membre inférieur droit, travailler la marche et ses amplitudes au posé, mobiliser la cheville et les orteils.

3/ Continuer à pratiquer le VTT (avec modération et sur route)

4/ Vérifier la vitamine D3 une fois par mois

5/ Pratiquer une télémétrie des membres inférieurs avec mesure de longueur (voir si jambe accidentée + courte ?) + radio du genou profil en charge + incidence fémoro-patellaire

6/ Pratiquer une radio de contrôle GITP dans 2 mois + visite médicale avec Doc Bugnas…le 13.04.2015 (le dernier, p’tre, lol!)

7/ Continuer les bains écossais de la cheville jusqu’au dessous du genou

jambe_nue_au26.01.15

jambe_nue_au26.01.15

http://www.streetartld.com/

www.streetartld.com

|