( 11 décembre, 2016 )

Article 71 : Tout schuss sur une paire de ski !

A tous ceux et celles qui continuent chaque jour à vous battre pour les soins(souvent douloureux), la reconstruction naturelle(avec ou sans clou ou autres accessoires), la rééducation difficile (pouvant entrainer des dommages collatéraux) et bien même après tous ces défis, continuez à y croire………….

isola7

Aujourd’hui cette jambe « neuve » et devenue une autre, et alors ? Le fait est ! Qu’après tous ces longs mois en équilibre sur 1 jambe, puis avec 2 béquilles puis 1, puis sur les 2 pieds, après tant et tant d’exercices fournis, certes! Qu’aujourd’hui je skie pas mieux qu’avant vu que je n’avais jamais essayé mais je skie ! et c  Magique, merci à tout le corps médical…

Tout ça pour dire, qu’il n’y a pas photo! Le travail en vaut la chandelle seul ou accompagné, avec ou sans coach.

24 mois après l’autorisation de poser ce pied, je me rappelle parfois ces très longues journées à attendre et à attendre encore quelques améliorations quotidiennes en vivant avec cet éternel espoir de croire en cette guérison………

Après un tel exercice de la vie, on ne peut que s’incliner devant tous ces progrès techniques qui nous aident aussi à revivre

Pour le moment je vous invite à guérir vite, à bien pratiquer vos soins et votre rééducation, suivre les conseils de votre corps médical et bien sûr vous renseigner grâce à internet sur toutes les astuces pour mieux vous « porter » lol! sur vos 2 pieds et gardez le moral!!

 

fleche_bronze_1mars2017

 

 

 

 

 

( 28 juillet, 2016 )

Article 70 : Expertise finale personnelle

debout sur 2 piedsphoto au 28.07.16

 

Quelques mois se sont passés après l’expertise finale auprès des experts de l’assurance adverse qui m’ont réhabilité à l’autorisation de retravailler mais dans un secteur sédentaire autres que ceux d’avant l’accident…

Où j’en suis avec cette nouvelle jambe ???

1. ma jambe a été sauvé! définitivement ?ça c ‘est autre chose, 2.elle va bien voir méga bien, 3. l’expertise est concluante, 4.la négociation de l’indemnité est en cours, 5. la reprise d’un travail à recommencer à petite dose (en guise de test), 6. l’inspiration artistique revient petit-à-petit, 7.de nouvelles volontés sont entrain de naître doucement mais surement, 8. Réhabilitation douce entre le psychisme et le physique, 9. recherches de nouveaux rêves, de nouvelles envies, motivations…..

Et sinon sur le plan médical???

1. greffe osseuse ? 100% réussie et consolidation sans faille, aucun retour pour le moment de mes 3 mauvaises bactéries (elles dorment…tant mieux!)

2. greffe de peau ? à J +28 mois, elle n’a pas bougé et n’a pas été soumise à des griffures ou à des coups, je l’entretiens régulièrement avec de l’huile d’argan bio ou de la crème ialuset (acide hyaluronique), le tout sous le soleil de la côte d’azur, résultat après analyse : vitamine D2/D3 boosté à 95, nickel! (la normalité pour valide ou invalide, être entre 75 et 150/200 max).

3. muscles internes du mollet ? la greffe de peau est collé sur les muscles et entraîne tout l’ensemble à chaque flexion avec la sensation d’avoir un gros élastique en fin de course mais avec tous les exercices de force pratiqués durant ces derniers mois, l’habitude devient de plus en plus confortable et moins gênante même si chaque mouvement est un ressenti…p’tre qu’avec le temps ? cette sensation s’estompera encore un peu, bah! avec l’espoir , le mental, et les exercices en continu…on peut y croire !

4. Nerf tibial ? le plus complexe et le plus gênant même si celui-ci aura fini (je pense) de repousser entièrement ? Il me faudra certainement attendre encore quelques années pour sentir encore de la différence par rapport à aujourd’hui. Imaginez vous , lorsqu’on naît, notre nerf tibial (en autres) s’habitue durant nos 5 premières années d’existence naturelle à supporter notre corps et notre poids en évolution sans réelle prise de conscience mais à 48 ans ? je dois faire renaître toutes ces informations naturelles provenant de notre cerveau et repasser d’un membre « fantôme » à la « vie » est une inconnue supportable, c’est comme tout, on s’habitue souvent à tout chez l’humain que ce soit dans le mal ou le bien…

5. flux sanguin suite à l’ablation de l’artère tibiale ? pas de cigarette, pas d’alcool fort, de la bonne eau à fort potentiel de magnésium , des fruits(orange, kiwi, banane au quotidien), une alimentation plutôt saine….résultat ? (pour le moment) très bonne circulation et couleur du pied identique à l’autre, aucun gonflement, aucune réelle douleur, je croise les doigts(de la main)!

6. voûte plantaire ? le plus délicat, pour le moment difficile d’être pieds nus sur sol déformé (ressenti d’un matelas d’aiguilles) mais avec une bonne paire de basket, no problémo ! presque comme si ce pied était « normal ».

7. amplitude cheville ? pas trop bloqué sur son extension mais assez sur son inverse et ça c’est sûr aucun progrès possible car le péroné a été soudé au tibia durant la greffe osseuse, mais bon ça encore, ça va !

8. griffe des doigts du pied ? depuis peu, j’arrive à peine à faire glisser une feuille de papier sous mon pied, il me faudrait faire bcp plus d’exercices mais comme souvent (je marche et j’oublie de faire mes exercices d’étirements en pliant mes orteils à la main), il y a une forte rigidité des orteils sur l’amplitude de la cheville en interne…si progrès aujourd’hui, pourquoi pas encore demain ??

9. Divers ? Pour le moment, mes genoux défectueux, mon lca droit, mon ménisque gauche et droit ont résisté à l’assaut de mes exercices quotidiens, c’est nouveau, c neuf, pour le moment pas de dommages collatéraux, tant mieux, pourvu que ça dure….

Merci.

lolo&jacko

 

( 18 mai, 2015 )

NIVEAU 7 – Article 69 : Mes remerciements au corps médical et bien plus…

 

Merci à la chance, à l’espoir, à la vie sans oublier tout le corps médical (infirmiers, chirurgiens, anesthésistes, aide-soignantes, spécialistes, infectiologues, urgentistes, ambulanciers, secrétaires médicale…..) mais aussi, sur une toute autre réalité, MERCI aux inventeurs de l’assurance maladie by France et à ses mutuelles,et bien sur aux inventeurs,chercheurs en tous genres.

Résultat final : sensation d’avoir une grosse entorse sans réel douleur(au repos) au niveau de la cheville,et la sensation d’être dans une chaussure de ski avec une semelle en bois.

Bon courage, et continuez à vous battre pour votre prompt rétablissement, bien à vous, Laurent (un miraculé parmi tant d’autres…), + un clin d’œil à celles et ceux cités(es) dans ce blog

Qui vivra, verra !

Moche au départ...beau à l'arrivée et c'est le principal!

Moche au départ…beau à l’arrivée et c’est le principal!

( 25 avril, 2015 )

Article 68 : Le sérieux en vaut la chandelle !

Samedi 25 Avril 2015

Aujourd’hui, jour d’un anniversaire parmi tant d’autres, 47 bougies, ça peut se fêter sur ses 2 pieds en dansant mais sans courir, enfin pas encore, p’tre pour mes 48 ?? qui vivra, verra … ;)

parcours_reeducation_quotidien

Le TRAVAIL en vaut la réussite !

ça y est, après 3 mois de rééducation avec mon kiné durant 30 séances (avec une coupure d’une ostéite en mars) et après aussi un travail de FOU à marcher sur le plat puis sur les GR de montagne durant plusieurs kms, pratiquer aussi le vélo à faible dose (~5/10 kms tous les 2 jours en moyenne); Voilà qu’aujourd’hui je marche « normalement », un bel anniversaire, pas besoin de cadeaux quelconques tels qu’une fusée, un airbus, une voiture, une moto, une femme, amour, enfant, secte, religion…Juste cette nouvelle GUIBOLLE sauvée, « consolidée », « sans douleur pour le moment », sans ostéite actuellement, bref ce CADEAU est amplement suffisant :)

Mais il faut aussi se donner un peu? , non BCP à fond pour espérer, à preuve du contraire cette paire de basket usée et cette nouvelle paire pour continuer à travailler, y a pas PHOTO cher invalide en convalescence, pour y croire, vous devez en quelque sorte vous auto_motiver car ce ne seront pas les autres qui pourront faire ce travail à votre place et vous aider à cette difficile tâche, que vous soyez pris en charge dans un centre de rééducation où en totale liberté chez vous, vous serez obligé de vous surpasser au moins 1 fois dans la vie si vous souhaitez garder l’espoir de rmarcher normalement et p’tre recourir aussi ? Bonne chance et défoncez-vous à en avoir mal mais sans rien recasser  ;)

Bien à vous, lolo ex invalide motard…

asic_usee_apres_reeducation_3mois

asic_usee_apres_reeducation_3mois

salomon_speedcross3_pour_nouvelle_reeducation_au25.04.15

salomon_speedcross3_pour_nouvelle_reeducation_au25.04.15

 

( 16 avril, 2015 )

Article 67 : Consolidation osseuse d’une GITP à J+ 7 mois

Galerie Osseuse

d’une multi-fractures ouverte  du tibia/péroné au 10.04.2015

suite à accident du 20.01.2014, à J + 15 mois

radio_10.04.15_Aradio_10.04.15_Bradio_10.04.15_Cradio_10.04.15_D

Bon, ce n’est certes pas de l’art déco humain mais ça tient, et c’est le principal ! Et puis avec les mois à venir avec le même rythme sportif, la même alimentation (no tabac, no alcool, que de l’eau), et la même sérénité, que d’ici 1 an (avril 2016)cette nouvelle guibolle deviendra aussi, voir p’tre plus solide que celle de gauche ? d’ailleurs, nous cherchons tous , tous les jours de nouveaux défis à réaliser et le mien aujourd’hui est de « jouer », travailler, comparer, muscler, développer, peaufiner, ses 2 nouvelles jambes totalement différentes afin d’améliorer les inconvénients (faiblesses) de l’une par les avantages de l’autre et à l’inverse.

Tout ça sur un ménisque gauche fissuré et un ménisque droit usé niveau grade IV avec cartilages bruyant (bruit de papier froissé, surtout en appui montée de marche sur pied droit).Grade IV? : usure prématuré de mon genou droit, l’équivalent d’avoir un genou de 70 ans, lol! (une jeune et une vieille jambe  sur le même corps, bizarre ?).

Bon, ben je crois qu’il va falloir faire avec, se concentrer un peu plus, garder et retrouver l’équilibre au plus vite, en apprenant par exemple le Taï-shi? why not ? mouvement et souplesse dans l’équilibre du corps,le yoga aussi d’ailleurs!

Bien sûr pour le moment je reste encore en convalescence durant ces 2 prochains mois pour continuer à améliorer ce tout, et attendre de voir aussi l’évolution ou pas d’une probable ostéite après la fin du traitement lévofloxacine, wait and see!

A ce jour, travail, travail, travail/repos/travail-travail jusqu’à toujours mieux, rêve oblige ! ;)  :)

Biizzz à Nath, Anne et les autres, allez ptit Jedi, courage!!!

( 5 avril, 2015 )

Article 66 : Un rêve qui se réalise …

Bien des efforts et rien que des beaux, oui, je peux le dire maintenant en toute confiance et simplicité même si demain était le souvenir de la dernière intervention, ça ne pourra pas être pire !?…

Aujourd’hui sur mes 2 jambes et sur mes 2 pieds,  telle était ma mission du début à mon arrivée à St Roch ce 20 Janvier 2014.

MISSION réussie ! ? YES, TOTALE confiance de stabilité retrouvée…reste qu’à améliorer et peaufiner

Je sais aussi qu’il me reste encore un bon morceau de chemin à parcourir pour aboutir à cette réalisation fantastique mais à comparer , je me rappelle aussi que je reviens de très loin : en tout premier lieu en ayant évité  1/ la mort par le choc, 2/la mort en me vidant de mon sang tout doucement mais surement 3/la mort en me faisant rouler dessus,4/ l’amputation à mon arrivée à l’hôpital, 5/ l’amputation durant toutes ces longues semaines et sous le coup d’une nécrose (blanche je crois mais pas sûr du tout ), 6/ d’être passé à travers 2 ostéites, 7/  d’avoir espéré la réussite de la greffe de peau, 8/ d’avoir espéré la réussite de la greffe d’os, 9/ d’avoir espéré la réussite des différents traitements…………..

EN RÉSUMÉ, Dans cette histoire, la CHANCE aura tenu toutes ses promesses comme à ses débuts (elle aussi), l’existence est une chance, la vie est une chance, chaque jour est une chance et ma jambe est une chance.

Si la chance m’écoute, je la remercie en lui souhaitant de nous souhaiter encore beaucoup de chance;

Nous avons  la CHANCE de RÊVER, et mon rêve était que ce rêve se réalise, celui bien sûr d’avoir ma vraie jambe en très bonne santé et « état ».

RÊVE RÉUSSI ???

Seul l’avenir me le dira…

LE RÊVE continu ;)

apparence_trou_ancien_fistule_avant_nouveau_fistule_secondaire

apparence_trou_ancien_fistule_avant_nouveau_fistule_secondaire

9.aspect_aJ+26 après infection/intervention chirurgicale/cicatrisation sans les points/mais actuellement sous traitement antibio levofloxacine pour le pseudo et bactrim par précaution contre l’enterobacter cloacae + massage quotidien (2à 3 fois par jour  avec de l’huile d’argan 100%bio, décollage positif des cicatrices en cours… surtout celle de l’ancien fistule)

 

10.aspect_aj+26

Et le rêve continu….

World Harmony – Bienvenue sur TERRE
( 28 mars, 2015 )

Article 65 : Reprise rééducation après Ostéite

8.cicatrice_aJ+18 avec ablation des 4 points

8.cicatrice_aJ+18 avec ablation des 4 points

Bon, cette fois-ci , c’est la bonne !?

Après un nouveau stand by de 3 semaines pour laisser agir la cicatrisation de cette nouvelle ostéite chronique dite secondaire, Ouf au moins c moins grave que grave ! ;)

D’un autre côté cette infection du nom de pseudomonas aéruginosa  est d’un type assez résistant et qui, pourrait un jour au l’autre? réapparaître subitement …pas cool , en quelque sorte, je resterai à « vie » sous l »emprise surprise du jeu de la roulette russe, comme l’existence en générale, encore une question de hasard! Ce n’est même plus du domaine de la destiné de chacun, ce sera la nature qui décidera de mon sort (comme à nos débuts d’ailleurs!).

Bref, je vous livre quelques griefs résumant le chapitre 8 avant de commencer ce nouveau chapitre 9 et reprendre normalement l’apprentissage de la marche et,et,et…de la course à pieds en montagne??? Mais quand ? Tel est l’ambition d’un rêve ! remarcher convenablement et oublier sans « trop » se retourner :)

Compte-rendu d’hospitalisation du 11 Mars 2015 pour ostéite chronique secondaire

Je revois ce jour Monsieur Delpech que j’ai du réopérer en urgence la semaine dernière pour un abcès s’étant déclaré en 24 heures chrono  avec une fistule secondaire et issu rapide de pus.

Il n’y avait aucun signe avant-coureur clinique ou biologique.

Des prélèvements profond ont été réalisé au bloc opératoire et a été retrouvé un germe de type Pseudomonas Aéruginosa avec résistance à deux antibiotiques la Tazocilline et le Bactrim.

En conséquence et après avis infectiologique, une monothérapie par voie oral sera poursuivi pendant six semaine ( Lévofloxacine Tavanic)

Le patient sera revu très prochainement par le Docteur Carlès infectiologue à l’hôpital de l’Archet II avec des dosages pic et résiduels de la Lévofloxacine.

L’évolution de la plaie est par contre très favorable.

Par ailleurs, l’évolution au plan osseux a été favorable puisque la greffe osseuse est désormais solide et qu’il marche en plein appui et quasiment sans douleur.

Je lui explique cependant désormais le risque d’ostéite chronique sur os solide.

____________________________________________

Donc, ça y est, me revoilou 3 semaines plus tard à nouveau sur la « dernière » ligne droite ??? D’ailleurs pour ne pas me laisser prendre à une surprise sournoise, j’ai été tester « l’ancien trou fistulé qui n’est plus là par ailleurs) en allant pédaler en Vtt non pas sur 5 kms, ni 10, ni 15 mais juste une petite vingtaine de bornes à travers les cols de Sainte-Agnès (col  de la Madone, Peille, col de Banquettes, Sainte Agnès), Résultat??? Super COOOOOLLLLL, ça va tranquille, no souciiii! ça roule ma poule  ;) comme on pourrait dire :)

Comme l’a si bien dit Maestro Doc/Chir B.Bugnas dans son compte-rendu : la greffe osseuse est solide, et cela me suffit amplement pour recommencer à donf et voir enfin ce bout du tunnel (d’ailleurs ils viennent d’installer les lumières, lol j’y vois plus clair maintenant ;) humouuuurr!!

Bref selon la météo  et 7J/7 rééducation marche/vélo/abdo/pyramide/pompe/chaise dos + kiné retour ce lundi et sous peu natation en mer sauf que pour le moment, j’suis trop frileux avec une eau de mer à 14°mais ??? en combinaison de plongée avec palmes, c ti pas une bonne idée ça par exemple???

Autrement dit, COURAGE à vous toutes et tous, allez moral et volonté, on fait avec , qui vivra verra!!…et à très bientôt, motard d’un jour, motard toujours !

( 20 mars, 2015 )

Article 64 : Contrôle et soins cicatrice au 20.03.15

Contrôle et soins cicatrice au 20.03.15 suite infection le 11.03.15 par le pseudomonas aéruginosa

pour le moment je croise les doigts...

pour le moment je croise les doigts…

La cicatrice à J+9 est propre sans infection apparente, les tissus mous sont bien appliqués au tibia et ne gonfle pas après échauffement suite à une marche (comme avant).

Une décongestion naturelle des chairs se produit, l’épaisseur devient harmonieuse sur tout le long du tibia et sans bourrelets des chairs molles au niveau de l’ancien fistule, aucun barrage n’obstrue la reconnections des chairs, c’est propre et joli! pourvu que ça dure!

1.cicatrice_a_j+9

1.cicatrice_a_j+9

2.table_de_soin1

2.table_de_soin1

3.nettoyage_bétadine rouge1

3.nettoyage_bétadine rouge1

4.nettoyage_bétadine jaune1

4.nettoyage_bétadine jaune1

5.application_tulle_ialuset_et_creme_ialuset_plus1

5.application_tulle_ialuset_et_creme_ialuset_plus1

6.protection_compresse_stérile_10x10_

6.protection_compresse_stérile_10x10_

7.pansement_adhésif_stérile_10x15_

7.pansement_adhésif_stérile_10x15_

8.bande_de_protection1

8.bande_de_protection1

 

 

 

 

 

 

 

 

( 18 mars, 2015 )

Article 63 : Pseudomonas aeruginosa – infection confirmée

Description de cette image, également commentée ci-après

Pseudomonas aeruginosa, autrement connu sous le nom de bacille pyocyaniquebacille du pus bleu ou pyo1, est unebactérie gram-négative du genre Pseudomonas. Les bacilles sont fins, droits et très mobiles grâce à un flagelle polaire : ciliature monotriche, dépourvus de spores et de capsules. Ils apparaissent la plupart du temps isolés ou en diplobacilles.

Elle peut, dans certaines conditions, être pathogène. Très résistante, elle est — avec d’autres bactéries à gram-négatif — de plus en plus souvent responsable d’infections nosocomiales. C’est l’une des bactéries les plus difficiles à traiter cliniquement. Le taux de mortalité atteint 50 % chez les patients vulnérables (immunodéprimés).

Germe ubiquitaire, vivant dans les sols et en milieu humide (nuages, robinets, bouchons), très résistant à de nombreuxantiseptiques, fréquent en milieu hospitalier, entraînant l’apparition (du fait de sa résistance aux antibiotiques) de véritables souches d’hôpital. Elle peut survivre dans de l’eau distillée ou salée, voire se développer dans certaines solutions antiseptiques ou antibiotiques.

Elle fait partie des germes couramment recherchés lorsque l’on procède à une analyse microbiologique d’un échantillon d’eau.

On pense qu’elle se renouvelle dans les hôpitaux via les fruits, plantes et légumes qui y entrent, c’est une des raisons qui explique pourquoi fleurs et plantes vertes sont interdites dans les chambres d’hôpitaux.

Les formes de pathologie qu’elle engendre sont diverses : infection de l’œil, des plaies (surtout brûlures et plaies opératoires), des urines (surtout après sondages), gastro-intestinales et des poumons (par exemple après bronchoscopie), des méningitesd’inoculation, des septicémies comme stade terminal d’infections graves ou complication chez des malades soumis à un traitement immunodépresseur, des leucémiques, etc. Elle induit facilement des infections systémiques chez les immunodéprimés (par une chimiothérapie ou par le sida) et chez les victimes de brûlures et de fibrose kystique (mucoviscidose).

Antibiorésistance et traitements

P. aeruginosa est une bactérie robuste, naturellement très résistante aux antibiotiques et s’adaptant rapidement aux attaques médicamenteuses.
Sans sélection ni renforcement par des antibiothérapies antérieures, elle ne sera souvent sensible qu’à quelques antibiotiques : ticarcilline avec acide clavulanique,gentamicineciprofloxacineceftazidime, et pipéracilline seule ou avec ajout de tazobactam et acide borique. En 2008, les fluoroquinolones, la gentamicine ou l’imipénem sont encore efficaces, mais uniquement sur quelques souches bactériennes16.
Si le patient a récemment reçu plusieurs antibiotiques, la bactérie sera vraisemblablement encore plus résistante et d’autant plus dangereuse. Cette antibiorésistance a été partiellement attribuée à des « pompes de flux » dans son biofilm, expulsant activement les composants antimicrobiens17,18,19P aeruginosa est également connue pour s’attaquer aux protéines duox20,21, composé de base du système de défense du poumon.

Contagion

Cette bactérie semble pouvoir être facilement véhiculée par l’eau, par l’air et par des particules (poussières) ou surfaces contaminées (fomites). La facilité de la contagion s’explique par son caractère ubiquiste, et – en milieu hospitalier – par le fait qu’elle peut facilement transférer ou acquérir des gènes de « résistance antibiotique » à partir d’autres bactéries de souches proches, mais aussi d’espèces plus éloignées

Infection à Pseudomonas aeruginosa

Il est possible de contracter une infection humaine à Pseudomonas aeruginosa. Il s’agit en général d’un germe hospitalier responsable d’infections nosocomiales, mais il se rencontre également en ambulatoire chez les patients atteints de mucoviscidose.

Pseudomonas aeruginosa est résistant à un grand nombre d’antibiotiques. Il ne faut donc jamais les traiter en monothérapie. Les antibiotiques actifs contre P. aeruginosa39sont les carbapénèmes, certaines fluoroquinolones (la ciprofloxacine à forte dose en est un exemple) ainsi que des céphalosporines de troisième génération (par exemple la ceftazidime)

ce qui veut dire en gros : QUE C LA CERISE SUR LE GÂTEAU, lol ! :)   qu’une ostéite chronique peut apparaître à tout moment sans prévenir…j’aimerai que ça ne soit pas vrai ! c bien de se tromper aussi parfois ;) , « faut vivre dangereusement » - Maintenant on peut dire que c’est une question de roulette russe, comme souvent  ’avec les accidents de la vie ». Rappelez-vous, le siècle de la chirurgie où en 1846, la médecine commençait à maîtriser l’anesthésie  et permettre les interventions chirurgicales sans souffrances, aujourd’hui le premier ennemi de la médecine reste bien-entendu les bactéries et ses différentes infections et parfois ça passe ou ça casse !

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pseudomonas_aeruginosa

 

ENFIN UNE SOLUTION CONTRE L’OSTEITE CHRONIQUE

Il s’agit d’une combinaison d’antibiotique récemment découvert,accompagné d’un produit de naturopathe qui stérilise complètement l’infection osseuse au staphylocoque.

appelez et renseignez-vous.l’ostéite n’est pas incurable.

Tél: 00 237.77.85.89.19

association_osteite@yahoo.fr

Infection nosocomiale

Infection nosocomiale
Classification et ressources externes
Contaminated surfaces increase cross-transmission.jpg
Surfaces possiblement contaminées.
CIM-10 Y95
MeSH D003428
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

Une infection nosocomiale est une infection contractée dans un établissement de santé1 2. Le terme nosocomial vient du grecnosos, maladie et de komein soigner, qui forment le mot nosokomeion, hôpital. Une infection est dite nosocomiale ou hospitalière, si elle est absente lors de l’admission du patient à l’hôpital et qu’elle se développe 48 heures au moins après l’admission. Ce délai permet de distinguer une infection d’acquisition communautaire d’une infection nosocomiale. Ce critère ne doit pas être appliqué sans réflexion et il est recommandé d’apprécier, dans les cas douteux, la plausibilité du lien causal entre hospitalisation et infection.

Le délai de 48 heures s’allonge jusqu’à 30 jours dans le cas d’infections de site opératoire, et jusqu’à un an s’il y a mise en place dematériel prothétique. Autrement dit, toute infection survenant sur une cicatrice chirurgicale dans l’année suivant l’opération, même si le patient est sorti de l’hôpital, peut être considérée comme nosocomiale.

Mon traitement actuel durant 6 semaines :

LÉVOFLOXACINE 500 mg

Ce médicament est un antibiotique qui appartient à la famille des quinolones.

Il est utilisé dans le traitement de diverses infections, notamment des voies respiratoires (sinus, poumons, bronches), de la prostate (en cas d’infection chronique), des voies urinaires, de la peau et des tissus mous (par exemple, les muscles).

SUIVI ANALYSE CRP / NFS  durant 2 mois :

crp à 3,3 le 11.03.15 -à ~ 5/6 H avant intervention chirurgicale

crp à 5,1  le 18.03.15

crp à 1,7 le 23.03.15

cicatrice_pseudomanas_aeruginosa_au_24.03.15 avec ablation des 2 premiers points

cicatrice_pseudomonas_aeruginosa_au_24.03.15 avec ablation des 2 premiers points

( 16 mars, 2015 )

Article 62 : Jamais 2 sans trois bactéries que nous sommes !

une troisième bactérie à combattre durant 6 semaines avec  du Tavanic 500 mg X 2/jour + bactrim forte X3/jour + spécialfoldine X2/ jour + ultralevure lactibiane X2/jour

une troisième bactérie à combattre durant 6 semaines avec du Tavanic 500 mg X 2/jour  + lactibiane X2/jour

Je me doutais depuis déjà environ 5 semaines (la puce à l’oreille le 1er février) qu’il y allait avoir un problème à venir avec cette anomalie de chair intégrée dans l’os. (article : http://delpechlo.unblog.fr/2015/01/20/article-53-1-an-jour-pour-jour-quel-est-le-bilan/ ) .

« Cette nouvelle libération m’amène à croire que les prochains mois risquent d’être très technique car remodeler des muscles, des tendons, ligaments sans causer de dommages collatéraux va être très délicat sur au moins les 2/3 mois à venir…. »(propos le 20.01.15)

apparence_au1.02.15

Je « me l’avais pressenti » ce pronostic, je regarde ce creux d’ancien fistule 24h/24, je l’avais remarqué en Août après la cicatrisation, cette anomalie où la chair a été aspiré dans l’un d’un ancien foyer de fracture du tibia(suite à l’ostéite chronique de Juillet). En temps normal et avec application naturelle, la chair, l’épiderme est au-dessus de l’os mais là étrangement non, dans un sens tant mieux ! cela ne pouvait pas durer à vie cette prise de chair dans l’os ?

En pratiquant la rééducation au quotidien durant ces dernières semaines et après échauffement des chairs molles sur le tibia niveau fistule, ces chairs molles épaississaient et le creux de l’ancien fistule était plus profond, la chair coincée par la reconstruction osseuse avec ce pincement permanent à peut-être causé cette infection du derme par l’apparition de cette 3 ème bactérie du nom de

Pseudomonas aeruginosa, et c’est un costaud ! très costaud!!AIE!!!

, d’un autre côté aussi, cela veut dire que les 2 autres bactéries de Juillet ont été « éradiqué », à moi de nouveau, de suivre correctement ce protocole durant 6 semaines et avoir « cette chance » avec tous ces antibiotiques assez costaud de vaincre cette 3 ème infection.

Quelque part, cette réaction « cutanée »  n’est pas si négative que cela à première vue, car pour le moment au 16.03.15, la petite plaie qui a été incisé sur environ 4 cm avec 4 points est très propre, lisse et au-dessus de l’os et non plus aspiré dans l’os (p’tre trop tôt pour constater), donc la chair est revenu à sa place , au dessus du tibia avec l’os refermé…

Pansement du jour avec soin standard (bétadine rouge et jaune) et application tulle ialuset + rajout crème « ialuset plus » sur le tulle.

Prochain pansement et contrôle + compte -rendu d’hospi + protocole antibio + analyse diverses  le 18.03.15 by Doc B.Bugnas HIMSELF in LIVE ! :)

Merci à la science et aux divers chercheurs, sinon comment ferait-on pour éradiquer certaine mauvaise bébéte de bactérie ? imaginons que je ne prenne rien ? juste pour voir? non, j’déconne, je vais me les gober toutes « ces vitamines » , lol!

 

12345...7
Page Suivante »
|