( 28 juillet, 2016 )

Article 70 : Expertise finale personnelle

debout sur 2 piedsphoto au 28.07.16

 

Quelques mois se sont passés après l’expertise finale auprès des experts de l’assurance adverse qui m’ont réhabilité à l’autorisation de retravailler mais dans un secteur sédentaire autres que ceux d’avant l’accident…

Où j’en suis avec cette nouvelle jambe ???

1. ma jambe a été sauvé! définitivement ?ça c ‘est autre chose, 2.elle va bien voir méga bien, 3. l’expertise est concluante, 4.la négociation de l’indemnité est en cours, 5. la reprise d’un travail à recommencer à petite dose (en guise de test), 6. l’inspiration artistique revient petit-à-petit, 7.de nouvelles volontés sont entrain de naître doucement mais surement, 8. Réhabilitation douce entre le psychisme et le physique, 9. recherches de nouveaux rêves, de nouvelles envies, motivations…..

Et sinon sur le plan médical???

1. greffe osseuse ? 100% réussie et consolidation sans faille, aucun retour pour le moment de mes 3 mauvaises bactéries (elles dorment…tant mieux!)

2. greffe de peau ? à J +28 mois, elle n’a pas bougé et n’a pas été soumise à des griffures ou à des coups, je l’entretiens régulièrement avec de l’huile d’argan bio ou de la crème ialuset (acide hyaluronique), le tout sous le soleil de la côte d’azur, résultat après analyse : vitamine D2/D3 boosté à 95, nickel! (la normalité pour valide ou invalide, être entre 75 et 150/200 max).

3. muscles internes du mollet ? la greffe de peau est collé sur les muscles et entraîne tout l’ensemble à chaque flexion avec la sensation d’avoir un gros élastique en fin de course mais avec tous les exercices de force pratiqués durant ces derniers mois, l’habitude devient de plus en plus confortable et moins gênante même si chaque mouvement est un ressenti…p’tre qu’avec le temps ? cette sensation s’estompera encore un peu, bah! avec l’espoir , le mental, et les exercices en continu…on peut y croire !

4. Nerf tibial ? le plus complexe et le plus gênant même si celui-ci aura fini (je pense) de repousser entièrement ? Il me faudra certainement attendre encore quelques années pour sentir encore de la différence par rapport à aujourd’hui. Imaginez vous , lorsqu’on naît, notre nerf tibial (en autres) s’habitue durant nos 5 premières années d’existence naturelle à supporter notre corps et notre poids en évolution sans réelle prise de conscience mais à 48 ans ? je dois faire renaître toutes ces informations naturelles provenant de notre cerveau et repasser d’un membre « fantôme » à la « vie » est une inconnue supportable, c’est comme tout, on s’habitue souvent à tout chez l’humain que ce soit dans le mal ou le bien…

5. flux sanguin suite à l’ablation de l’artère tibiale ? pas de cigarette, pas d’alcool fort, de la bonne eau à fort potentiel de magnésium , des fruits(orange, kiwi, banane au quotidien), une alimentation plutôt saine….résultat ? (pour le moment) très bonne circulation et couleur du pied identique à l’autre, aucun gonflement, aucune réelle douleur, je croise les doigts(de la main)!

6. voûte plantaire ? le plus délicat, pour le moment difficile d’être pieds nus sur sol déformé (ressenti d’un matelas d’aiguilles) mais avec une bonne paire de basket, no problémo ! presque comme si ce pied était « normal ».

7. amplitude cheville ? pas trop bloqué sur son extension mais assez sur son inverse et ça c’est sûr aucun progrès possible car le péroné a été soudé au tibia durant la greffe osseuse, mais bon ça encore, ça va !

8. griffe des doigts du pied ? depuis peu, j’arrive à peine à faire glisser une feuille de papier sous mon pied, il me faudrait faire bcp plus d’exercices mais comme souvent (je marche et j’oublie de faire mes exercices d’étirements en pliant mes orteils à la main), il y a une forte rigidité des orteils sur l’amplitude de la cheville en interne…si progrès aujourd’hui, pourquoi pas encore demain ??

9. Divers ? Pour le moment, mes genoux défectueux, mon lca droit, mon ménisque gauche et droit ont résisté à l’assaut de mes exercices quotidiens, c’est nouveau, c neuf, pour le moment pas de dommages collatéraux, tant mieux, pourvu que ça dure….

Merci.

 

4 Commentaires à “ Article 70 : Expertise finale personnelle ” »

  1. Esperanza dit :

    It’s wonderful that you are getting ideas from this paragraph as well as
    from our argument made at this time.

  2. Matthieu dit :

    Cher monsieur.
    Motard depuis mon adolescence, j’ai été victime d’une chute en juillet dernier qui aurait été sans conséquence si la voiture qui me suivait ne m’avait pas roulé sur le pied. Comme toujours en cas d’accident, on se demande ce qui aurait pu éviter le pire, mais bien sur, il n’y a rien d’autre à faire qu’accepter la situation et mobiliser sont énergie pour le long travail de reconstruction. Je suis tombé par hasard sur votre blog lors de mon premier séjour à l’hopital de la Timone à Marseille. J’y ai trouvé un certain réconfort à suivre votre long cheminement qui m’a donné une idée de ce qu’allait surement être le mien… Après les premières opération de curage de la plaie et de greffe de lambeau et de peau, après une antibiothérapie de 3 mois pour juguler quelques vilaines bactéries, me voilà à l’étape de la greffe osseuse qui aura lieu dans un mois environ. Je me permet de vous écrire non pour comparer nos parcours, mais pour vous poser une question. Vous faîtes souvent référence à la durée, à la patience, au soins, avec légèreté et optimisme, rarement sous l’angle de la douleur, jamais sous celui du découragement. Vous semblez faire preuve d’une grande force morale et d’un caractère en acier trempé, mais je me rend compte en ce moment à quel point ce genre d’accident ébranle tout l’être. Je serais heureux d’avoir votre avis sur la question des ressources morales qui vous on soutenu tout du long. Surtout face à dureté et au silence du monde médical, même si comme vous,je lui suis infiniment reconnaissant. J’avoue pour ma part connaître des moments de déprime profonde, surtout liés aux limites que posent ma blessure à ma vie sociale, familiale et amoureuse. Bien sur comme vous je lutte pour garder bon pied et bon oeil quoi qu’il arrive et quoi qu’il en coute d’épreuves et de douleurs.
    J’imagine que l’écriture de ces articles à participé à la compréhension de votre accident et de ses suites et que cette compréhension est capitale pour pouvoir travailler en conscience à sa propre reconstruction.
    Je vous remercie encore pour ces pages et j’espère pouvoir vous lire bientôt.

    Matthieu Audejean.

    • Lorenzo dit :

      Bonsoir Matthieu,
      1. pas d’autres solutions que le défi de réussir et d’aller mieux demain qu’hier…
      2. la passion pour le corps humain afin de mieux plonger à travers la réalité des modifications du corps avec le temps qui passent chaque jour chaque heure ou chaque minute.. mon corps est devenu une sorte de labo au quotidien
      3. la souffrance ? p’tre une question d’habitude ? masochisme ? maitrise ?
      4. Pour mon « mental d’acier » , p’tre l’esprit/l’instinct de création et/ou de reconstruction pour notre cas.
      5. et puis p’tre aussi force des rêves = force mentale pour mon cas, ça aide parfois..
      Je ne sais quoi vous dire Matthieu concernant cette volonté à y avoir cru mais je pense aussi que grâce à ce blog durant ces épreuves mes pensées par l’écriture contrôlées les pensées de la souffrance, une sorte de substance en apesanteur ou le mal et le bien se confondent…une sorte d’état d’être.
      C’est très difficile de pouvoir vous raconter à l’instant présent cette fameuse « force de l’esprit », c’est à vous de prendre ce temps à le travailler…ne pensez pas à votre vaisselle, vos papiers , vos enfants, votre maison, votre travail, juste vous-même et ce défi médical rien d’autres, vos seuls amis ; chirurgiens, infirmiers, spécialistes et votre pied. on en reparlera lorsque vous serez sur vos 2 pieds Matthieu, ok! gardez le moral, lâchez rien et battez vous, certes ça fait mal parfois mais c pour un bien, celui de remarcher sur ces 2 pieds et avec après si possible sans souffrance. Allez hop un pti massage sur le pied… ;)

  3. Cyrille dit :

    J’espère que pour toi aussi, Matthieu, le retour à une vie normale sur 2 pieds se profile.
    Courage

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|