( 18 mai, 2015 )

NIVEAU 7 – Article 69 : Mes remerciements au corps médical et bien plus…

 

Merci à la chance, à l’espoir, à la vie sans oublier tout le corps médical (infirmiers, chirurgiens, anesthésistes, aide-soignantes, spécialistes, infectiologues, urgentistes, ambulanciers, secrétaires médicale…..) mais aussi, sur une toute autre réalité, MERCI aux inventeurs de l’assurance maladie by France et à ses mutuelles,et bien sur aux inventeurs,chercheurs en tous genres.

Résultat final : sensation d’avoir une grosse entorse sans réel douleur(au repos) au niveau de la cheville,et la sensation d’être dans une chaussure de ski avec une semelle en bois.

Bon courage, et continuez à vous battre pour votre prompt rétablissement, bien à vous, Laurent (un miraculé parmi tant d’autres…), + un clin d’œil à celles et ceux cités(es) dans ce blog

Qui vivra, verra !

Moche au départ...beau à l'arrivée et c'est le principal!

Moche au départ…beau à l’arrivée et c’est le principal!

4 Commentaires à “ NIVEAU 7 – Article 69 : Mes remerciements au corps médical et bien plus… ” »

  1. Delphine Bresson dit :

    Merci à toi d’avoir créé ce blog. C’est une mine d’infos pr toutes personnes qui affrontent une aventure aussi folle que celle que nous avons vécu. Ton espoir, ton vécu, tes conseils m’ont accompagné depuis le 13/03/2015 où j’ai été percutée par un camion qui s’est rabattu sur mon véhicule sur l’A13. Résultat : double fracture ouverte des deux os de l’avant-bras gauche et délabrement cutanée circonferentielle sur les 2/3 de l’avant-bras. Les étapes franchies sont sensiblement les mêmes que toi hormis une infection en moins. 7 opérations en 8 mois et des séances quotidiennes de reeducation. Le défi n’est pas encore terminé mais un bon bout de chemin a été parcouru. A tous les patients du monde, que la force soit avec vous ! Encore merci Lorenzo. Donne nous des nouvelles un an après l ‘arrêt de ton blog.

    • Lorenzo dit :

      Bonjour Delphine, merci à vous aussi,rien n’est fini,chaque jour j’y pense…avec l’espoir continuel d’une évolution permanente surtout concernant le nerf tibial et ses sensations.
      Je continuerai à donner des news tous les ans..
      Bien à vous Delphine, prompt rétablissement et ne perdez pas la niac à ce dur défi, bon courage et encore merci pour votre volonté partagée.

  2. Bertrand dit :

    Bonjour Lorenzo,

    Tu conclus ce dernier post par « qui vivra verra ». J’ai moi même vécu un long parcours suite à un polytraumatisme: fracture ouverte bras droit, fracture du bassin, et surtout une fracture ouverte de la partie basse de la jambe qui a « explosé » en 17 fragments. Ce fut une lutte de 22 mois. Cette fracture ouverte de la jambe à conduit à une grosse ostéite qui a necéssité l’ablation de l’astragale et la résection de 10 cm du tibia. Une greffe osseuse de péroné vascularisé, et une arthrodèse de la cheville ont permis de sauver ma jambe, grâce à une excellente équipe médicale. Le combat fut long car il ne fut pas sans complications, avec en particulier lors de la remise en charge après le retrait du fixateur, une fracture de la greffe ! La rééducation s’est terminé pour moi en juillet 2006, après laquelle j’étais capable de marcher 15 Km en continu. Cela fait maintenant 10 ans que je me lève tous les matins sur mes deux pieds, et que je peux continuer à vivre une vie quasi normale. Je ne peux plus courir, en raison notamment de l’arthrodèse (ça me flingue le dos au bout de 200m ^^), j’ai bien quelques douleurs, surtout au lever (il faut que déverrouille les articulations de l’avant pied), mais quasiment personne ne remarque mon handicap. Je te souhaite bonne continuation dans ton quotidien et j’espère que tout comme moi tu pourras reprendre une vie quasi normale ! J’ai vu des gens tellement plus touchés que moi, que quand je morfle un peu, je relativise et je me dis que je m’en suis tiré à très bon compte.

    • Lorenzo dit :

      Bonsoir Bertrand,
      Un grand MERCI pour ton soutien,ton expérience, ton combat,ta volonté et tes descriptions précises pour nous tous et toutes.
      Nous nous rassurons de savoir qu’il y a toujours pire que nous mais crois aussi que la vie en tant que validé ou invalide selon notre handicap est un Challenge quotidien…qu’il soit physique ou spirituel !
      De toute manière avec ou sans jambe bousillee, nous vieillissons en espérant que les prochaines inventions médicales soulageront encore plus notre bien-être de demain…
      Merci pour ton témoignage

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|