( 1 mars, 2015 )

Article 59 : Rapport d’Expertise Médicale à J + 14 mois

20150303_082149-120150303_081858-1

1. Les 6 premiers mois, sous la menace d’une amputation (de l’accident à l’ostéite chronique)

2. 5 interventions chirurgicale dont 4 sous anesthésie générale à l’hôpital Saint Roch du CHU de Nice(01/04/07/09.2014) + 1 sous anesthésie locale à la Clinique du parc Impérial à Nice le 11.03.15

3. 45 jours d’hospitalisation (32 en janvier/février, 1 en avril, 6 en juillet, 5 en septembre, 1 en mars)

4. Une greffe de peau (de 13 X 6 cm)

5. 2 ostéite chronique dont 1 dite secondaire (ablation matériel et nettoyage de la première ostéite en juillet  + un nettoyage en Mars pour la seconde ostéite)

6. 2 traitements antibiotiques (sur 2 mois – 560 comprimés dont 310 antibiotique) + un autre  (sur 6 semaines – 120 comprimés de lévofloxacine)

7. 3 germes/bactéries (enterobacter cloacae et staphylococcus épidermidis en juillet) + (pseudomonas aéruginosa en mars)

8. 1 mois allongé (lit hôpital/brancard/caisson hyperbare)

9. 1 mois allongé/assis (maison/brancard/caisson hyperbare)

10. 2 mois 1/2 de caisson hyperbare (2 fois/jour à l’hôpital Pasteur du CHU de Nice)

11. 1 mois 1/2 de VAC -TPPN traitement des plaies à pression négative (24h/24-7j/7)

12. 2 mois de rééducation (avec clou centro-médullaire avant ostéite chronique)

13. 2 mois de soins en HAD (hospitalisation à domicile 7J/7)

14. Une greffe osseuse sur GITP (avec prélèvement sur la crête iliaque)

15. 11 mois de soins divers (analyse, pansement, agrafe etc…)

16. 9 mois sans appui du pied droit (appui interdit/protocole)

17. 10 mois 1/2 avec des béquilles (dont 8 mois 1/2 avec 2 béquilles)

18. 9 mois d’injection sous-cutané (7J/7)

19. 9 mois de plâtre/attelle/orthèse (des orteils jusqu’au genou)

20. 4 mois de rééducation (sans clou centro-médullaire/plaque/vis/fixateur) EN COURS …

21. ACTUELLEMENT….

Force d’appui des orteils quasiment nul, cheville débloquée au quart de son amplitude(avant,arrière, droite,gauche), sensibilité plantaire chaotique, courbatures au dos, migraines régulières, 2,5 cm en moins sur mon tibia, un péroné fixé sur le tibia, un muscle interne du mollet atrophié, cheville fibrosée, une marche désordonnée, un équilibre introuvable, une sensation d’étau sur la moitié basse du tibia et je passe le reste pour le moment…

Bon après cette petite auto-expertise, je vais m’auto-suggérer de ne plus penser à tout ça et me remettre illico à l’instant présent et continuer à croire à un prompt rétablissement, allez hop, je lâche l’ordi et pars faire quelques nouveaux pas de rééducation….Bien à vous toutes et tous en autres à mes 2 nouvelles amies (Nathalie et Anne) qui sont elles aussi en plein dans ce combat, bizzz les filles ;)

Courage, volonté, et beaucoup de patience, ensuite il y a aussi la chance et le hasard…;) :) bizzzz

 

Savoir interpréter un rapport d’expertise

Ces informations ont été rédigé en tenant compte de la NOMENCLATURE DINTILHAC

Normalement, le médecin devra rendre son rapport dans un délai d’un mois après la réunion d’expertise.

Les conclusions représentent pour vous la partie la plus importante.

Dans ce chapitre, l’expert a répertorié les différentes séquelles que vous présentez en leur attribuant un coefficient pour chacune d’entre elles.

Il vous est alors possible de calculer, de façon significative le montant financier correspondant à l’indemnisation des préjudices subis:

° Déficit Fonctionnel Temporaire (D.F.T)

° Déficit Fonctionnel Partiel (D.F.P)

° Déficit Fonctionnel Permanent D.F.P)

° Les souffrances endurées (S.E)

° Le préjudice esthétique (P.E)

° Le préjudice d’agrément (P.A)

°Le préjudice sexuel (P.S)

° Le préjudice d’établissement (P.E)

° Les Frais de logement adapté et/ou les frais de véhicule adapté (F.L.A ou F.V.A)

° L’assistance tierce personne (A.T.P)

° Les préjudices professionnels temporaires (P.P.T)

° Les dépenses de santé avant consolidation (D.S.A.C)

° Les préjudices professionnels ou économiques après consolidation (P.P.A.C)

° Les frais divers (F.D)

° Les dépenses de santé futures (D.S.F)

° Le préjudice des victimes indirectes – victimes par ricochet – (P.V.I)

° La perte de revenus des proches (P.R.P)

° Les frais divers des proches (F.D.P)

° Le préjudice d’affection (P.A.F)

° Les préjudices exceptionnels (P.E.X)

° La perte de chance de survie (P.C.S)

° Derniers conseils

http://www.fnvictimesdelaroute.asso.fr/calcul_prejudices.php

 

5 Commentaires à “ Article 59 : Rapport d’Expertise Médicale à J + 14 mois ” »

  1. Anne dit :

    Merci =) et bon courage .

  2. jean jacques dit :

    bonjour et bon courage
    j’ai eu à me confronter indirectement à ces fichues infections nosocomiales . mon frère en a été victime au cours d’une opération.
    de graves conséquences puisque amputation il y a eu.
    il a du faire appel à un médecin expert pour que la responsabilité de l’établissement soit démontrée.
    bataille rude mais le reste a suivi
    http://www.medecin-dommage-corporel.expert si ça interesse
    bon courage

    • Lorenzo dit :

      Merci pour vos conseils, si besoin!! pour le moment mon dossier à l’air de suivre le bon chemin…ainsi que « mon dossier bactéries en tous genres ».
      Bon courage à vous deux et surtout à votre frère, bien à vous

  3. Savello dit :

    Bonjour,
    En cherchant une photo sur l’ablation d’un péroné je suis tombé sur le votre et j’ai tout de suite pensé que c’était la mienne ,car mon cas est le même que le votre sauf que ce n’est pas dû à un accident mais une maladie.
    Je comprends votre souffrance physique et morale !!!!
    J’espère et souhaite que cela ne soit plus qu’un mauvait souvenir ….
    Amicalement

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|