( 8 mars, 2014 )

Article 9/ Vivre ou Mourir !

Mercredi 12 Février 2014

Il est 19 h et cela fait 3 jours que je vis « en colocation » avec un vieil homme de 87 ans venant d’une maison de retraite et qui s’est fracturé une cervicale,  il est à 2 doigts de mourir autant si il reste en stand by que si on venait à l’opérer, de plus le brave malheureux est atteint d’Alzheimer (ce qui n’arrange pas son cas pour ce souvenir qu’il ne doit absolument pas bouger sinon le moindre mouvement et c’est la fin!).

Ancien joueur de football professionnel à l’époque de Kopa dans l’équipe de Nice et Bastia, j’essaye de lui parler pour lui remonter le moral mais n’ayant pas toute sa tête, il recommence à nouveau à crier, râler, vouloir sortir de son lit, ou de se débrancher les perfusions toutes les 5 mns, en plus il respire comme si il soufflait avec une paille dans l’eau; Bref,j’ai l’impression qu’il a envie de mourir et veut en finir avec la vie.

C’est déjà un combat pour se motiver mais là , c’est la cerise sur le gâteau, une « convalescence » comme si j’étais déjà arrivé à la fin de ma vie, dans une maison de retraite!C’est dur et pas évident de supporter son mal, de se supporter lorsqu’on est invalide, d’essayer de trouver des buts, des motivations, des envies, des passions mais rien n’y fait lorsqu’on a, à côté de soi la mort qui vous respire sous le nez ou qui vous l’inspire chaque seconde qui passe, alors mon combat devient secondaire.

La vie, la mort – vivre, mourir. Pourquoi envie de vivre lorsqu’on est dans un état végétatif? Pourquoi envie de mourir? Cette pensée a traversé mon esprit lorsque j’ai tapé dans ce camion et commençait à m’éteindre sur le bord de la chaussée. Pour lui, plus rien actuellement lui donne envie de se battre, sans être un quelconque décideur mais pour son bien, il serait mieux pour lui d’en finir, comment? Éternel dilemme de la pensée humaine!

Avortement, fin de vie, des sujets délicats qui devraient être traités devant commission,famille,vidéo, choix du patient (avant qu’il perde la tête) afin de lui donner ce droit de mourir si il le désire… Mais les mentalités ont du mal à changer à l’époque où nous vivons en 2014, peut-être que demain nous aurons ce droit de choisir cette fin comme nous choisissons la couleur de notre cercueil et son emplacement, ou comme nous décidons par testament de choisir qui aura droit à notre héritage, donc il me semble logique et évident de faire la même chose sur notre existence personnelle lorsque celle-ci devient « lourde à vivre » voir végétatif…

Le vieil est mort le 13 Février 2014, et quelque part c’est aussi bien pour lui, à sa place j’aurai préféré même un peu avant, que Dieu est son âme! amen

Pour ma part, j’ai relativisé ce moment difficile passé à ses côtés d’une jambe contre la mort et m’a permis de comprendre que la vie et l’espoir sont de mises dans un combat , celui de croire à l’envie de réussir ce défi de la reconstruction avec sagesse et beaucoup de patience.

Un nouveau voisin, patient, colocataire vient d’arriver dans « notre chambre » et allons essayer de nous motiver mutuellement car lui a été 12 jours en réanimation et il a une vertèbre de fracturée, le bassin fracturé en deux avec traumatisme crânien , AIE !, je vais passer le reste de mon séjour avec lui jusqu’à ma sortie en HAD (hospitalisation à domicile).

 

 

Pas de commentaires à “ Article 9/ Vivre ou Mourir ! ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|