( 28 février, 2014 )

Article 3/ Coupé en plein rêve

pilote jambe coupée

Avant l’accident du 20.01.2014, j’étais une personne très active voir hyperactive qui courait sur les chemins de montagne pour aller chercher les chevaux de mon pote Steph (guide équestre à cheval).

Tout a commencé un jour de 20 janvier 2014 à 12h18, je roulais à moto sur la route Départementale de Menton/Sospel en direction de Castillon

Malheureusement ce trajet fut écourté net sur cette route à la hauteur d’une société de dépannage, celui-ci était entrain de reculer à l’aveugle avec son camion porteur sur la route départementale en sortant de son garage sans que personne ne soit là pour prévenir de sa manœuvre complètement folle et inconsciente, de plus l’arrière de son camion était camouflé par une palissade et des carcasses de voitures, impossible pour moi de me rendre compte de son erreur jusqu’à  l’arrivée au niveau de son portail donc de son camion, j’ai eu à peine le temps de prier en me disant aie, je tape!
Le choc fut fatale (mais heureusement je roulais que très lentement ) et impossible à contourner, j’ai tapé et me suis retrouvé projeté sur la voie inverse la jambe coupée en deux traînant dans le petit ruisseau (je sentais l’eau passer à travers la jambe coupée) et toujours conscient avec la chance de ne pas me faire rouler dessus par une voiture descendant en sens inverse.. Très calme mais souffrant énormément , j’ai pris sur moi et suis resté en état de « yoga » profond afin de canaliser cette souffrance et attendre sagement l’arrivée des premiers secours pour que l’on puisse m’administrer surtout de la morphine et me retrouver sous anesthésie générale, pendant l’attente des secours mon moral à encore plus baisser voyant le dépanneur de cette société « effacer les preuves » de son erreur en enlevant son camion et ma moto de la chaussée, je me suis dis « merde » pas cool, pas de preuve? J’étais au plus bas sur le plan physique et spirituel; et les secours sont arrivés 15/20 mns après le choc, je les ai aidé à me dévêtir à répondre à quelques questions, leur fournir les documents nécessaires à mon transfert à l’hôpital st roch, tels que ma carte sécu, mutuelle, groupe sanguin, vaccination etc…
Je suis arrivé à st roch aux urgences ou j’étais entre la vie et la mort après avoir perdu 4 litres de sang sur la chaussée, l’opération aura durée 8h et suis sorti de la salle de réveil à 2h du matin le 21 janvier.

Je profite de ce blog pour remercier le chirurgien  en orthopédie, le chirurgien vasculaire et le chirurgien plasticien d’avoir réalisé un travail de fou pour remettre en état cette jambe explosée mais avec une seule et unique CONDITION :

suivre le protocole de guérison hyper stricte pour avoir une chance de garder cette jambe….

http://www.streetartld.com/

www.streetartld.com

 

4 Commentaires à “ Article 3/ Coupé en plein rêve ” »

  1. whiteflower2 dit :

    rassures moi, la photo (assez effrayante), ce n’est pas toi qui est par terre avec la moto rouge ?

    on dirait une reconstitution

  2. Lorenzo dit :

    non ce n’est pas moi, c juste un mannequin en plastique… ;)

  3. whiteflower2 dit :

    je suis rassuré alors, et rien qu’avec cette photo, ça incite à être plus prudent, on devrait fournir ce genre de photo avec chaque vente de moto ou de casque

  4. Lorenzo dit :

    pas con comme idée, mais quel texte pourrions nous mettre avec la photo ???

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|